Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : pour Pâques, des chocolatiers et pâtissers de Loire et Haute-Loire vous livrent à domicile

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

À une semaine de Pâques (dimanche 12 avril), c’est anormalement calme pour les chocolatiers et pâtissiers de la région. Leurs œufs, cloches et autres poules en chocolat sont prêts, mais les clients eux sont rares en raison des mesures de confinement.

Lapin en chocolat
Lapin en chocolat © Radio France - Emmanuel Claverie

La calendrier est quelque peu mis de côté depuis le début du confinement en France, mais dans quelques jours, ce sera bien Pâques. Les chocolatiers et pâtissiers eux, n'ont pas oublié que cette fête, qui est habituellement pour eux une deuxième saison (après Noël), approche. Même si l'activité liée en temps normal à ces fêtes est quasiment nulle. 

Production réduite au minimum

"Il n'y a _pas de consommation_", résume tristement Philippe Bel. Le chocolatier ligérien a mis à la mi-mars ses sept salariés "à l'arrêt" dans son atelier de production à Andrézieux-Bouthéon. "J'ai juste rappelé une jeune fille cette semaine", précise-t-il. Pour donner un coup de main pour les quelques commandes qui arrivent tout de même. 

"Ça ne représente rien par rapport à ce qu'on travaille d'habitude, Pâques c'est mort"

Des commandes pour lesquelles Philippe Bel a accepté de renoncer à un principe : celui de ne jamais faire de livraison à domicile pour Pâques. "J'ai toujours refusé d'expédier du Pâques car les produits de Pâques c'est relativement fragile", explique le chocolatier de la Loire. Il a revu sa position pour "faire plaisir" aux clients, en leur conseillant quand-même de privilégier les petites pièces pour limiter la casse pendant le transport. "Mais honnêtement ça ne représente rien par rapport à ce qu'on travaille d'habitude. Je ferai les comptes à la fin mais pour moi, comme mes confrères chocolatiers, Pâques c'est mort", poursuit Philippe Bel. 

Initiative du Club des chocolatiers en Haute-Loire

Des livraisons exceptionnelles et tout aussi timides pour la pâtisserie Le Cyrano, au Puy-en-Velay. "On a une ou deux commandes qui arrivent par le site achetezaupuy.com", explique Morgane Rudel, la responsable du magasin. La pâtisserie ponote aussi a opté pour un service de livraison "à cause des circonstances, sinon on n'est pas trop technologie", concède dans un sourire la responsable. 

Trois autres pâtissiers ponots ont décidé de faire de la livraison pour Pâques à travers le site achetezaupuy.com, à l'initiative du Club des chocolatiers du département.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu