Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : pour soutenir le commerce local, il propose des livraisons gratuites aux personnes fragiles

Breteuil, France

Thibault Noël a 18 ans et depuis le début du confinement, dans sa petite ville de Breteuil-sur-Iton, dans l'Eure, il livre gratuitement les personnes fragiles qui passent commande auprès des commerçants du village. Une façon de se rendre utile et de soutenir le commerce local.

our soutenir le commerce local, il propose aux habitants de Breteuil de leur livrer gratuitement leurs commandes.
our soutenir le commerce local, il propose aux habitants de Breteuil de leur livrer gratuitement leurs commandes. - Photo fournie par Thibault Noël

Thibault a relancé l'association des commerçants de Breteuil-sur-Iton en septembre dernier. Tenir un commerce et le faire vivre était déjà une gageure dans la petite ville de l'Eure mais le confinement et la pandémie de coronavirus n'arrangent pas les choses. Voilà pourquoi le jeune homme de 18 ans, fils d'une bijoutière de la commune, a décidé de se rendre utile. "Depuis l'enfance, j'ai toujours été dans le commerce avec ma mère, là c'est une période difficile, je trouve ça primordial d'apporter un soutien aux commerçants." 

Précautions sanitaires

Pour soutenir le commerce local, il propose aux habitants de Breteuil qui seraient trop fragiles pour sortir  faire leurs courses eux-mêmes de leur livrer gratuitement leurs commandes. "Ça fonctionne avec les commerçants adhérents de l'association mais aussi avec un maraîcher chez lequel on peut également passer commande". Depuis qu'il s'est lancé, il livre entre 7 et 10 personnes par jour. En respectant des précautions sanitaires dans tous ses contacts avec les commerçants comme avec les clients assure-t-il. "Parce que je veux bien rendre service mais il ne faut pas que je me contamine ni que je contamine les autres."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu