Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : quel impact pour les sous-traitants automobile en Indre-et-Loire ?

-
Par , France Bleu Touraine

L'épidémie de Coronavirus inquiète les sous-traitants automobiles qui redoutent l'impact du ralentissement économique sur le long terme. Pour l'instant, les incidences sont minimes pour le secteur qui fait vivre 6.500 salariés en Indre-et-Loire;

Illustration usine automobile
Illustration usine automobile © Maxppp - Jean-Luc Flémal/Bel Press/Maxppp

L'épidémie de Coronavirus commence à inquiéter les sous-traitants automobiles installés en Touraine. Le secteur fait vivre 6.500 salariés en Indre-et-Loire. Avec la fermeture d'usines en Chine, des pièces sont bloquées dans les ports, des projets sont en attente, et les retards vis à vis des clients s'accumulent. Heureusement, les industriels se veulent encore rassurants, mais la situation doit vite évoluer pour éviter des conséquences plus dramatiques.

La situation pourrait devenir compliquée si le ralentissement de l'économie chinoise se poursuit pendant 2 ou 3 mois 

Pour Plastivaloire, dont le siège social est basé à Langeais et qui compte 6.000 salariés dans le monde, le PDG Patrick Findeling explique "qu'il a un peu de retard dans les livraisons, mais heureusement les clients se montrent compréhensifs". Il attend de l'outillage pour ses usines, du matériel qui reste bloqué en Chine. L'enjeu est important pour Plastivaloire qui produit des tableaux de bord, des coques de rétroviseurs. Sur 10 voitures produites en Europe, au moins 8 roulent avec une pièce moulée par Plastivaloire.  

Des projets retardés

A FTS Welding, sous-traitant automobile basé à Joué-les-Tours et qui compte 65 salariés, on explique "que la situation actuelle retarde des projets". La société, qui travaille pour Renault et Peugeot, était en discussion pour le déploiement d'une ligne d'assemblage robotisée de soudage en Chine. "Tout est arrêté", explique son PDG , Olivier de la Ferté qui rajoute "que si les choses restent en l'état encore 2 ou 3 mois, il y aura clairement des incidences pour la société". A TI Automotive à Nazelles-Negron, sous-traitant automobile, pas d'incidence pour l'instant, mis à part sur quelques composants que l'entreprise se fait livrer par d'autres intermédiaires. Hutchinson, basé à Joué-les-Tours, n'a pas répondu à nos sollicitations tout comme SKF, spécialiste du roulement à billes, à Saint-Cyr-sur-Loire

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu