Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : quels sont les secteurs qui recrutent ?

-
Par , France Bleu

Malgré un recul "historique" des embauches depuis le début du confinement, certains secteurs à l'inverse recrutent : la santé, le transport, l'alimentaire selon les chiffres publiés cette semaine par l'Agence centrale des organismes de sécurité sociale, Pôle Emploi et le ministère du Travail.

En pleine crise du coronavirus, certains secteurs recrutent.
En pleine crise du coronavirus, certains secteurs recrutent. © Radio France - Léa Guedj

Les déclarations d'embauches en CDI ou CDD de plus d'un mois ont plongé de 22,6% en mars, soit une "baisse mensuelle historique", selon les chiffres publiés cette semaine par l'Agence centrale des organismes de sécurité sociale (Acoss). Pourtant certains secteurs à l'inverse recrutent.

La santé, l'aide à la personne, l'alimentaire, l’agriculture

Personnel soignant dans les Ephad, psychologues, les secteurs qui recrutent en ce moment sont "logiquement ceux en première ligne face à la crise sanitaire : le domaine de la santé, l'action sociale et l'aide à la personne explique Catherine Poux la directrice des services aux entreprises de Pôle Emploi. 

En "deuxième ligne, il y a _ceux qui contribuent à la chaîne alimentaire_, comme le commerce alimentaire, l'industrie agroalimentaire et l'agriculture", poursuit Catherine Poux.

3.500 recrutements sur la plateforme de Pôle Emploi

Le nombre d'offres publiées du 10 au 16 avril remonte à 80% du niveau pré-confinement quand il n'atteignait que 60% au cours des trois dernières semaines, d'après la synthèse hebdomadaire de la Dares, le service de statistiques du ministère du Travail.

La plateforme mobilisationemploi.gouv.fr, mise en place début avril par Pôle Emploi recense les besoins dans les secteurs "essentiels" : santé, agroalimentaire, transports, logistique, aide à domicile ou télécommunications. 3.500 recrutements ont ainsi été réalisés du 2 au 17 avril. 

L'informatique, le juridique, cadres

Le niveau de recrutement des cadres est revenu à son niveau d'avant la crise à 68% grâce à l'informatique note le ministère du Travail alors que l''Association pour l'emploi des cadres (Apec) faisait état ces derniers jours d'une baisse globale de 40% du nombre des offres d'emploi de cadres en un mois. 

Toutes les strates internet sont sollicitées en ce moment avec le télétravail. "Il y a une demande accru pour les data-centers", note Yann Lechelle, PDG de Scaleway filiale du groupe Iliad spécialisée dans les serveurs informatiques qui propose 60 postes d'informaticiens et de développeurs.

Le nombre d'emplois de cadres liés au juridique (droit social, droits des affaires) et à la finance (contentieux, trésorerie) est également repartie à la hausse depuis la semaine dernière selon le cabinet de recrutement Robert Walters spécialisé dans l'emploi des cadres, la crise ayant pu faire apparaître des failles dans la gouvernance de certaines entreprises.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess