Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : semaine décisive pour les stations de ski

- Mis à jour le -
Par , France Bleu, France Bleu Sud Lorraine, France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

Le gouvernement dira mercredi si les remontées mécaniques peuvent rouvrir en février dans les stations de ski. Dans les Vosges, on tente de rester optimiste.

Un skieur dans la station de Rouge Gazon à Saint-Maurice sur Moselle dans le massif des Vosges
Un skieur dans la station de Rouge Gazon à Saint-Maurice sur Moselle dans le massif des Vosges © Radio France - Thierry Colin

C'est une semaine décisive qui s'ouvre pour l'avenir des stations de ski. Le gouvernement annoncera mercredi si les remontées mécaniques peuvent rouvrir début février. C'est toujours une revendication forte de la part du monde de la montagne avec les vacances d'hiver en ligne de mire. Plusieurs mobilisations ont eu lieu tout ce week-end notamment dans les Vosges notamment sur les pistes de la Mauselaine à Gérardmer

"C'est un virage", reconnaît France Lemaire. Le directeur de l'ESF de Gérardmer est optimiste sur la réponse du gouvernement au sujet des remontées mécaniques. "Aux dernières annonces, les scolaires ne peuvent plus faire de sport en intérieur, il faut espérer que le gouvernement considère qu'on puisse faire du sport en extérieur et donc du ski", espère-t-il.

Il nous faut un message très clair, nous ne pouvons plus attendre - Franck Lemaire, directeur de l'ESF de Gérardmer

Un enjeu économique important

Les patrons des stations ont sorti leurs calculatrices. "C'est une perte de 40% de chiffre d'affaire sur les deux mois qui viennent de s'écouler", indique Jean-Yves Rémy. Le propriétaire du domaine skiable de La Bresse estime ses éventuelles pertes à 40% également sur les cinq prochaines semaines. "Pour sauver l'entreprise il faudra beaucoup de ténacité et de rigueur. Les remontées mécaniques structurent les domaines. C'est donc vital pour le territoire et pour les salariés", conclut Jean-Yves Rémy.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess