Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : trois projets de production de masques en Bretagne

-
Par , France Bleu Breizh Izel, France Bleu Armorique

Ce sont maintenant trois projets qui sont en réflexion, voire beaucoup plus aboutis, en Bretagne, pour fabriquer des masques de protection contre le coronavirus.

Masque FFP2
Masque FFP2 © Radio France - Vianney Smiarowski

L'annonce a été faite mardi soir : Un industriel est prêt à reprendre la fabrication de l'usine de masques de Plaintel, dans les Côtes d'Armor.

L'industriel suisse Abdallah Chalila, serait prêt à injecter 15 millions d'euros pour produire 250 millions de masques par an, non pas à Plaintel, mais à Ploufragan, dans les anciens établissements Chaffoteaux et Maury. 

Le président du Conseil régional, Loïg Chesnais-Girard, affirme ce mardi soir l'apprendre par la presse et évoque deux autres projets.

Des couches et des masques à Ploërmel

A Ploërmel, Intermarché va produire des masques sur son site de fabrication de couches. Le groupe a investi dans cinq lignes de production de masques FFP2 et chirurgicaux."Avec une commande d’Etat déjà validée, ce projet produira 135 millions de masques à l’année ": 74 millions de FFP2, 61  millions de masques chirurgicaux. 50 salariés doivent y travailler pour une production dès le mois de juillet.

Autre projet, mais cette fois moins abouti sur le territoire de Saint-Brieuc Agglomération, ajoute la région : "de taille modeste", c'est-à-dire 20 millions de masques par an, "ce projet s’appuie sur d’anciens collaborateurs de l’usine de Plaintel et agrège des acteurs bretons du domaine de la santé, du médico-social et des filières de l'agroalimentaire, du bâtiment et de la naval. Le montage de ce projet pourrait aboutir à un démarrage de production dans 4 à 6 mois et générera une dizaine d’emplois. Guy Hascouet a été missionné par la Région Bretagne pour suivre la faisabilité de ce projet et accompagner ceux qui le portent."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess