Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : Laval Agglomération veut donner un coup de pouce à l'économie locale mal en point

-
Par , France Bleu Mayenne
Laval, France

Un fonds local d'urgence, la suspension ou suppression des loyers, une plate-forme pour le partage de main-d'oeuvre... Laval Agglomération envisage plusieurs actions en cette fin mars pour venir en aide à l'économie locale, en cette période difficile d'épidémie de Covid-19.

Laval Agglo propose une aide financière d'urgence aux commerces jusqu'à 10 salariés.
Laval Agglo propose une aide financière d'urgence aux commerces jusqu'à 10 salariés. © Radio France - Eric Audra

Laval Agglo a proposé ce lundi 30 mars plusieurs dispositifs en soutien à l'économie locale et aux entreprises de l'agglomération lavalloise. Celles-ci doivent faire face aux conséquences de l'épidémie de coronavirus et du confinement. 

  • Création d'un fonds local d'urgence 

En plus des aides prévues par l'Etat, Laval Agglo veut apporter un soutien financier aux petites entreprises du commerce et de l'artisanat installées sur les 34 communes de l'agglomération. Il serait de 1 500 € pour les entreprises de moins de cinq salariés, de 2 000 € pour celles entre six et dix salariés. Ces professionnels devraient alors justifier d'une baisse de chiffres d'affaire dont le montant reste encore à définir. 

  • Suspension ou suppression de loyers

Laval Agglomération envisage de supprimer certains loyers ou de les suspendre et de les étaler pour les entreprises marchandes de moins de 50 salariés à qui elle loue des locaux. Il s'agirait par exemple de celles installées au Technopôle ou sur la zone de la Gravelle. Ces mesures sont pour l'instant pensées pour les mois d'avril, mai et juin. 

Entre 1,5 et 2 millions d'euros prévus

La création de ce fonds local d'urgence et de ces dispositifs sur les loyers correspondent actuellement à une enveloppe entre 1,5 et 2 millions d'euros. Ce montant doit encore être validé. 

  • Création d'une plate-forme pour le partage de main-d'oeuvre

D'ici la fin du mois d'avril, une plate-forme devrait voir le jour sous la houlette de Laval Economie pour mettre en relation les entreprises de l'agglomération lavalloise. L'idée est de proposer, sur la base du volontariat, des échanges de main-d'oeuvre

Un commerçant du centre-ville qui par exemple ne peut pas ou peine à faire travailler un de ses salariés à temps plein en cette période de confinement pourrait alors envisager de "prêter" ce salarié. Cela pourrait alors aider l'industrie agro-alimentaire qui a de son côté des besoins de main-d'oeuvre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu