Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : un masque lavable fabriqué par les Tricots Saint James

Dans l'épidémie de coronavirus, le personnel soignant fait face à une pénurie de masques. Les Tricots Saint James, qui avaient suspendu leur production en raison du confinement, viennent de mettre au point un prototype de masque lavable.

Les Tricots Saint James ont élaboré un prototype de masque lavable pour les personnels soignants dans le contexte de l'épidémie de coronavirus.
Les Tricots Saint James ont élaboré un prototype de masque lavable pour les personnels soignants dans le contexte de l'épidémie de coronavirus. - Capture Facebook

"On a réfléchi à comment on pouvait être utiles," explique Luc Lesénécal, le patron des Tricots Saint James. C'est ainsi que l'idée est venue de produire des masques en tissu lavables pour les mettre gratuitement à disposition des soignants.

L'entreprise de textile du sud-Manche a dû interrompre son activité le 16 mars dans le contexte d'épidémie de Covid-19. Mais pour passer à la fabrication de masques, une chaîne d'entraide s'est mise en place.

Solidarité

Il fallait d'abord s'assurer de la protection des salariés volontaires sur la chaîne de production. Le groupe alimentaire Isigny Sainte Mère a expédié des masques en papier ainsi que des gants. 

Le centre hospitalier de Grenoble a ensuite mis à disposition un cahier des charges pour élaborer un masque en tissu : deux couches de coton enserrent une couche molletonnée. Prototype réalisé ce jeudi matin, qu'il faut maintenant faire homologuer.

Pour les soignants en support

Ces masques réutilisables ne sont pas destinés au personnel hospitalier en première ligne de l'épidémie, mais aux "services médicaux support", précise Luc Lesénécal, comme par exemple les soignants d'autres services ou les infirmier.e.s en libéral. 

Cela doit permettre de réserver les masques dédiés à la protection aux personnels qui s'occupent des malades contaminés. Les Tricots Saint James travailleront avec le centre hospitalier d'Avranches-Granville afin de répartir au mieux la production. 

Luc Lesénécal est aussi en contact avec le Parapluie de Cherbourg et l'entreprise Filt à Caen pour garantir un maillage territorial.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess