Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : un supermarché de Joigny propose un espace de vente directe à des producteurs locaux

-
Par , France Bleu Auxerre

Suite à la fermeture de la quasi-totalité des marchés de France, certaines enseignes de grande distribution ont décidé de donner un coup de main aux producteurs locaux. C’est le cas dans l’Yonne à Joigny.

De nombreuses grandes surfaces proposent ces jours-ci des partenariats à des producteurs locaux qui ne peuvent plus vendre sur les marchés
De nombreuses grandes surfaces proposent ces jours-ci des partenariats à des producteurs locaux qui ne peuvent plus vendre sur les marchés © Maxppp - Maxppp

Julien Simonet est directeur de l’Intermarché de Joigny, principale grande surface de cette ville de 10.000 habitants. Aux producteurs locaux privé des marchés, il propose deux solutions : "la première, c'est comme on le fait depuis de nombreuses années avec des acteurs locaux, on va renforcer notre partenariat, en augmentant nos volumes (d'achat) et en mettant plus les produits en avant. La deuxième possibilité c'est de leur laisser un emplacement dans la galerie marchande du magasin pour qu'ils puissent continuer à vendre en direct, sans intermédiaire."

Des stocks de radis et de salades à vendre immédiatement

Exactement ce dont avait besoin besoin Didier Martin, maraîcher et horticulteur à Joigny : "je ne m'attendais pas du tout à ça. Je pensais qu'il allait prendre nos légumes et nous les acheter à un prix de grosse entreprise comme ça. J'étais épaté. _Je vais pouvoir peut-être sauver ma saison grâce à ces gens-là_, alors je leur tire mon chapeau."

"Avril et mai, c'est la moitié de notre chiffre d'affaires de l'année" - Didier Martin, maraîcher et horticulteur à Joigny dans l'Yonne

Faire durer ces partenariats

Et le directeur Julien Simonet aimerait pouvoir aller plus loin : "ce que j'aimerais aussi, c'est pouvoir continuer après à travailler (avec eux) même dans le magasin. A fournir les salades des maraîchers locaux. On est en demande et on n'arrive pas à trouver, _souvent pour des raisons de volumes, on n'arrive pas à trouver ces producteurs locaux_." L’Intermarché de Joigny et celui de Saint-Julien-du-Sault vont proposer un partenariat à une demi-douzaine de producteurs locaux mais qui  viendront par demi-journée, pas tous en même temps pour des raisons de sécurité.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu