Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : une aide de 150 euros annoncée pour les bénéficiaires du RSA et des APL

-
Par , France Bleu

Le président Emmanuel Macron a annoncé ce mercredi soir lors de son interview télévisée une aide exceptionnelle de 150 euros dans les six semaines à venir pour les bénéficiaires du RSA et des APL, avec 100 euros supplémentaires par enfant.

Les bénéficiaires du RSA et des APL toucheront une "aide exceptionnelle" pendant les six prochaines semaines.
Les bénéficiaires du RSA et des APL toucheront une "aide exceptionnelle" pendant les six prochaines semaines. © Maxppp - Vincent Isore

Les bénéficiaires du RSA et des APL auront "une aide exceptionnelle pendant les six semaines qui viennent de 150 euros plus 100 euros par enfant", a annoncé mercredi soir le président Emmanuel Macron lors de son interview télévisée, où il a également annoncé d'autres mesures liées à l'épidémie de coronavirus. Le président a convenu que pour "les plus précaires qui tombent dans la pauvreté, on doit avoir une réponse".

Une aide similaire à celle du printemps

"Donc ce que nous allons faire, parce que c'est le dispositif le plus large et le plus efficace, c'est pour les bénéficiaires du RSA et des APL - ce qui touche du coup tous les jeunes très largement, les 18/25 ans - d'avoir une aide exceptionnelle, pendant ces six semaines qui viennent, de 150 euros plus 100 euros par enfant, la même chose que ce qu'on a fait, justement, au printemps", a-t-il précisé. Selon Emmanuel Macron, cette aide permettra de toucher "entre 100 et 450 euros, ce qui est plus qu'une revalorisation". Cependant, il a écarté une augmentation durable du RSA, rappelant qu'il tenait à ce qu'on "ne perde pas nos fondamentaux, la lutte contre la pauvreté par l'activité et le travail". "Je préfère cette aide exceptionnelle massive plutôt qu'une augmentation des minimas sociaux", a-t-il souligné.

Au printemps, lors de la première vague de l'épidémie de coronavirus, le Premier ministre Edouard Philippe avait annoncé le versement d'une "aide d'urgence" de 150 euros par famille bénéficiaire du RSA ou de l'Allocation de solidarité spécifique (ASS), à laquelle s'ajoutaient 100 euros par enfant.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess