Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : une billetterie solidaire pour le chemin de fer du Haut-Forez

Estivareilles, France

Achetez votre billet sur internet dès maintenant, vous prendrez le train plus tard… quand ce sera à nouveau possible. L’association du Chemin de fer du Haut-Forez lance une billetterie solidaire pour tenter de survivre à la crise économique liée à l’épidémie de covid-19.

Le train touristitique circule entre Loire et Haute-Loire.
Le train touristitique circule entre Loire et Haute-Loire. - Chemin de fer du Haut-Forez

La reprise n'a pas été possible le 11 mai pour le train touristique qui transporte chaque année 5000 voyageurs sur la ligne de chemin de fer du Haut-Forez entre Estivareilles, dans la Loire, et La Chaise-Dieu, en Haute-Loire. Et les bénévoles de l'association du Chemin de fer du Haut-Forez se sentent doublement pénalisés : pas d’activité à cause de l’épidémie de Covid-19, alors que le mois de mai est une période pleine habituellement, et pas d’aide parce que leur statut et leur gestion en bons pères de famille ne leur permet pas de prétendre aux aides économiques exceptionnelles. 

Pas de limite de validité pour les billets

"Les professionnels peuvent prétendre à des aides - qui sont ce qu'elles sont - alors que nous on est une association, on est des bénévoles, on n'a pas de salarié, on ne fait pas appel à des emprunts d'investissement ou autres qui pourraient être reportés, donc notre gestion vertueuse n'est pas récompensée", déplore Yvon Charasse, le président du Chemin de fer du Haut-Forez. 

Aucune aide donc, d'où l'idée de lancer une billetterie solidaire, pour des voyages qui auront lieu quand l'activité pourra reprendre. "Ce n'est _pas un appel aux dons ou une cagnotte_, c'est pour nous aider au point de vue trésorerie", précise Yvon Charasse. L'association a décidé de ne pas donner de date de validité pour les billets achetés sur internet dès maintenant, ne sachant pas quand les trains pourront à nouveau circuler sur les 41 kilomètres de rails entre Estivareilles et La Chaise-Dieu. 

Outil touristique pour les territoires

Peut-être cet été, mais dans des conditions qui ne seront pas meilleures économiquement pour l'association : l'approvisionnement éventuel en masques pour les voyageurs, la désinfection des trains, tout cela aura un surcoût, explique Yvon Charasse. Quant à la distanciation sociale dans les véhicules, "ça ne sera pas facile, parce qu'on ne va pas tourner à la moitié ou un tiers de capacité dans nos trains; question de rentabilité, il faut qu'ils soient remplis parce que le budget reste inchangé", explique le président du Chemin de fer du Haut-Forez. 

Les coûts sont en effet importants pour exploiter la ligne : 400 euros par kilomètre par an reversés au syndicat mixte propriétaire de la ligne, mais aussi entre 10 000 et 12 000 euros annuels de gasoil. Sans compter l'assurance des voyageurs, de deux euros par personne environ. "On a toujours considéré le train pas comme une fin en soi, mais comme un outil touristique pour les territoires, pour des restaurants, des autocaristes, on dessert aussi des musées, donc ce serait dommage qu'on soit obligé d'arrêter", ajoute Yvon Charasse.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu