Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Coronavirus : une campagne de communication sans précédent pour promouvoir la destination Vaucluse

Par

Tous les acteurs économiques du Vaucluse ont qualifié les annulations de festivals de "séisme" pour le département ce mardi matin sur France Bleu. Pour sauver la saison estivale, Vaucluse Provence Attractivité a annoncé une campagne de communication sans précédent d'1,8 millions d'euros.

Une campagne de communication d'1,8 millions d'euros va être lancée pour promouvoir la destination Provence et Vaucluse et sauver la saison estivale Une campagne de communication d'1,8 millions d'euros va être lancée pour promouvoir la destination Provence et Vaucluse et sauver la saison estivale
Une campagne de communication d'1,8 millions d'euros va être lancée pour promouvoir la destination Provence et Vaucluse et sauver la saison estivale © Radio France - Stéphane Milhomme

"L'annulation du Festival d'Avignon et de tous ceux qui devaient se tenir en juin et juillet, c’est un séisme", a qualifié sur France Bleu Vaucluse ce mardi matin Cathy  Fermanian, la directrice de Vaucluse Provence Attractivité. "On a déjà eu l’annulation de nos nuitées de printemps, avec le début du confinement, c'est environ 25% de nos 22 millions de nuitées annuelles. Et là, avec l'annulation des festivals, c'est tout un pan de notre économie touristique qui s'envole". 

Publicité
Logo France Bleu

Les départements de Paca main dans la main

Pour sauver la saison estivale, Vaucluse Attractivité a annoncé "une campagne de communication sans précédent, d'1,8 millions d'euros". La structure y travaille avec tous les départements de la région. "C'est une campagne qui va être concentrée sur les marchés français, ça aussi c'est une première. On se dit aussi que ça va démarrer par des marchés de proximité, donc l'idée est de pouvoir travailler dans un périmètre proche, de deux à trois heures."

Renaud Muselier, le président de Région, a confirmé quelques chiffres pour PACA. Pour la culture, 35 millions d'euros seront débloqués : 30 millions d'euros destinés à la totalité des manifestations et cinq millions pour accompagner les compagnies et renforcer les structures permanentes et les festivals.

"C'est le pire scénario qui va nous être proposé pour cet été." - Patrice Mounier, président de l'UMIH 84

Pour Patrice Mounier de l'Union des métiers et des industries de l'hôtellerie (UMIH), invité de la matinale spéciale de France Bleu Vaucluse, "l'annulation des festivals, c’est le pire scénario qu’on pouvait imaginer pour cet été. On a connu ça sur 2003. Les hôtels et les restaurants étaient ouverts et à l'époque, on a perdu 40 millions d'euros. Donc vous imaginez ce que ça va faire cet été si on reste fermé..." 

"C'est vraiment une année horrible pour les hôteliers et les restaurateurs", s'est ému Patrice Mounier. Pour le président de l'UMIH 84, il faut maintenant soutenir d'urgence la filière : "L'État a pu mettre des choses en place rapidement, notamment l’activité partielle. Mais aujourd'hui, on demande une année blanche, des annulations de charges et pas seulement des reports."

La ville d'Avignon travaille à un plan de relance solidaire

La maire d'Avignon a annoncé sur France Bleu Vaucluse, qu'elle travaillait à un plan de relance solidaire pour favoriser la reprise économique. "Cela peut passer par des exonérations de taxes. Il y avait déjà eu le choix de la ville de diminuer de 15% la taxe foncière sur 2020 pour les commerces de moins de 400 mètres carrés. "

Cécile Helle dit réfléchir à de nouveaux dispositifs pour soutenir le commerce de proximité. "On est en train d'imaginer des semaines promotionnelles, un programme de fidélisation de la clientèle, une carte de fidélité qui pourrait s'appeler les Vitrines d'Avignon."

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu