Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : la crise des containers inquiète les sociétés d'export de vins bourguignons

-
Par , France Bleu Bourgogne

C'est le sujet qui inquiète les sociétés d'exports des vins bourguignons en ce moment, la crise des containers. Avec l'épidémie de coronavirus, les transports maritimes au départ de l'Europe sont de plus en plus rares. A cela s'ajoute la forte hausse des prix du fret maritime.

Des bouteilles de vin prêtes à l'export (illustration)
Des bouteilles de vin prêtes à l'export (illustration) © Maxppp - Sebastien JARRY

Le monde du vin bourguignon respire après la suspension de la taxe Trump mais un autre problème inquiète en ce moment les sociétés d'exports de vins en Côte-d'Or, c'est celui de la crise des containers. Une crise qui touche les sociétés chargées d'acheminer ces bouteilles à l'étranger et notamment vers un marché phare pour la Côte-d'Or, celui des Etats-Unis.

Un camion de la société Hillbrand France, basée à Beaune.
Un camion de la société Hillbrand France, basée à Beaune. - .

Des transports maritimes plus rares au départ de l'Europe

Car avec l'épidémie de coronavirus, les transports maritimes sont devenus très rares pour les vins et spiritueux au départ de l'Europe. Un problème auquel est confronté Clément Desbois, le directeur commercial export chez Hillebrand France à Beaune, "la chaîne logistique est grippée, c'est un problème d'espace dans les ports et des capacités de débarquement qui sont réduites." Cela se traduit pour la société par une baisse importante de ses acheminements, "normalement en moyenne on a 1200 à 1300 containers qui partent vers les Etats-Unis, mais en février on en a fait seulement 900", précise le responsable commercial.

Le manque de transports maritimes au départ de l'Europe, pénalise les exports des vins bourguignons.
Le manque de transports maritimes au départ de l'Europe, pénalise les exports des vins bourguignons. - .

Des délais de trois à quatre semaines supplémentaires

"C'est dû à un déséquilibre mondial" explique Clément Desbois, "avec la pandémie, la consommation des citoyens américains et européens a changé et les budgets consacrés aux spectacles et au divertissement ont été transposés vers des produits manufacturés. Et comme on le sait, la plus grande usine du monde c'est la Chine du coup tout part d'Asie." Résultat, il manque des containers au départ de l'Europe. Et cela a des conséquences très concrètes pour la société Hillebrand, "on ne peut plus répondre aux attentes de nos clients, et on a par exemple trois à quatre semaines de délai supplémentaire par rapport à d'habitude avec cette crise." Autre conséquence attendue par les sociétés d'exports de vins bourguignons, le prix du fret maritime est en très forte augmentation, "on s'attend  à plus 150 % sur les Etats-Unis", souligne Clément Desbois.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess