Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Corrèze : 120 emplois annoncés à Brive avec l'arrivée d'une entreprise agroalimentaire

mardi 4 septembre 2018 à 15:52 Par Nicolas Blanzat, France Bleu Limousin

Au premier des trois jours de sa visite en Limousin, le président de la région Nouvelle Aquitaine, Alain Rousset, vient de révéler ce mardi la prochaine implantation d'une entreprise agroalimentaire à Brive. 120 emplois sont annoncés.

Le site Fipso de Lahontan (Pyrénées Atlantiques)
Le site Fipso de Lahontan (Pyrénées Atlantiques) - capture écran Google Street View

Brive-la-Gaillarde, France

C'est une très bonne nouvelle pour l'emploi à Brive, qui vient d'être annoncée ce mardi par Alain Rousset. Au premier des trois jours de sa visite en Limousin, le président de la région Nouvelle Aquitaine vient de faire savoir qu'une entreprise arrive à Brive avec 120 emplois à la clé. Elle est le fruit d'un consortium entre l'allemand Sauels et le français Fipso, spécialisé dans la transformation de porc. A Brive, c'est une usine de production de charcuterie cuite qui va être créée, pour faire du jambon blanc principalement. "Le projet est en phase de bouclage et il y a 9 chances sur 10 qu'il se fasse" indique à France Bleu Limousin un dirigeant de Fipso proche du dossier.

La ville de Brive choisie parmi quatre candidates finales

Le léger conditionnel reste de mise car le dossier n'est pas tout à fait bouclé. Alain Rousset, qui a pris tout le monde de court en faisant cette révélation, était dans la confidence car la Nouvelle Aquitaine va apporter un financement, notamment en matière de matériel et de formation des salariés. Mais Brive est bel et bien sur le point de coiffer plusieurs autres villes candidates à l'accueil de cette entreprise (Castelsarrasin, Oloron, Marmande). L'entreprise est en passe de s'implanter dans la zone de Brive Laroche, "sur une surface de six hectares" indique Frédéric Soulier, président de Brive Agglo qui est propriétaire du terrain. Le bâtiment devrait sortir de terre le long de l'avenue Jean-Charles Rivet, entre Mc Donald's et Conforama.

120 emplois... dans un premier temps

Jusqu'à là basée dans les Pyrénées Atlantiques (Lahontan et Pau) et Capdenac (Aveyron), Fipso a donc choisi Brive pour un investissement "entre 20 et 23 millions d'euros" indique ce même dirigeant. Les choses devraient aller vite : la demande de permis de construire est prévue pour l'automne, les premiers coups de pelleteuse au printemps 2019. L'ouverture du site pourrait intervenir courant 2020, "avec un bâtiment de plus ou moins 5.000m²" poursuit notre interlocuteur de Fipso. 120 emplois sont donc annoncés avec un recrutement local. "Nous embaucherons quelques personnes pour l'encadrement et des chefs d'équipe, mais la majorité du recrutement concernera des ouvriers agroalimentaires. Qu'ils soient déjà qualifiés ou que l'entreprise formera." Et la bonne nouvelle en matière d'emploi ne s'arrête pas là car, après cette première tranche, une seconde vague d'embauche est programmée. Mais elle devrait être plus modeste sans qu'un nombre définitif soit annoncé.

Bonne nouvelle pour l'emploi après trois plans sociaux à Brive

Cette annonce intervient alors que plusieurs plans sociaux touchent la cité gaillarde ces derniers mois : Photonis (50 départs volontaires), Euralis (55 licenciements) et Anovo (95 suppressions de postes).