Économie – Social

La nécessaire réorganisation de Corse Composites Aéronautiques

Par Patrick Rossi, France Bleu RCFM mardi 29 mars 2016 à 10:22

Intervention des pompiers sur le site de Corse composites aéronautiques
Intervention des pompiers sur le site de Corse composites aéronautiques © Radio France - Jérôme Susini

Touchée début mars par un incendie, dont la piste accidentelle pourrait être confirmée prochainement, la société Corse Composites Aéronautiques a réorganisé ses équipes pour assurer la continuité de sa production.

Victime d'un incendie sur son site de Bastelicaccia le 6 mars dernier, la société Corse Composites Aéronautiques n'a visiblement pas subi de dommages sur le plan économique. Malgré la perte d'un bâtiment, l'entreprise a pu poursuivre son activité presque normalement. Il a fallu, évidemment, revoir l'organisation dans son ensemble. Jean Yves Leccia, le directeur de CCA explique ainsi : "Nous avons repositionné assez rapidement les fabrications du site de Bastelicaccia sur d’autres sites. Le personnel a été réaffecté sur le site du Vazio. Nous sommes en pleine croissance. Nous avons une forte activité. Il n’y a, pour nous, aujourd’hui, aucun souci de maintien de l’activité, même après un sinistre. Le site de Bastelicaccia, nous ne sommes toujours pas sortis de la partie assurance. A terme, au moins la moitié du bâtiment sera reconstruite, peut-être la totalité. Mais par contre, on ne sait pas dire pour l’instant à quel moment ce sera disponible. Il faut au moins attendre un an".

Jean Yves Leccia : "nous n'avons pas de problème de maintien d'activité"

Le bâtiment de Bastelicaccia parti en fumée, la société s'interroge sur sa reconstruction. Celle -ci pourrait bien ne pas se faire. Jean Yves Leccia indique que "la partie qui est sous-traitée sur le continent est là partie qui a vraiment brûlée. Ce sont les chaines de traitement de surfaces. C’est très spécifique. Les partenaires de la région ajaccienne n’ont pas ça. Et nous, nous n’avons d’ailleurs pas prévu de reconstruire cette partie de traitement de surfaces. Cela ne représentait pas une activité majeure. Cela occupait une personne sur les 200 de Corse Composites. A terme nous avions prévu de nous séparer de cette activité qui était en forte décroissance".

Jean Yves Leccia : "nous laisserons probablement tomber une activité"

Corse Composites Aéronautiques se préoccupe évidemment de sa santé commerciale. Mais l'entreprise ne reste pas indifférente à l'aspect environnemental. L'incendie survenu au début du mois de mars n'a pas été sans conséquences pour les cours d'eau voisin dans lesquels se sont déversés des produits chimiques. Toutes les analyses n'ont pas livré leurs résultats précise Jean Yves Leccia.

Les ateliers de CCA  - Aucun(e)
Les ateliers de CCA - corse-composites-aeronautiques.com

Nous ne connaissons pas encore à ce jour l’impact de l’incendie et des éventuelles pollutions à l’extérieur. Pour l’instant, tous les résultats d’analyses ne sont pas encore connus. Celles qui sont sorties sont bonnes, c’est-à-dire qu’il n’y a pas de pollution à l’extérieur du site. Mais il nous reste encore une analyse à connaitre. Les services de l’Etat pilotent cette analyse. Nous effectuons nos recherches de notre côté car nous sommes préoccupés par le fait que l’on puisse créer une pollution en dehors du site. Les causes de l’incendie sont à 99% d’origine accidentelle. Nous sommes très surveillés. Nous n’avons pas eu d’alarme intrusion. C’est simplement une alarme feu qui s’est déclenchée sur une armoire électrique

Jean Yves Leccia : "nous attendons les résultats des dernières anlyses"