Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Corse : "Escape Game" et "Laser Game" se déconfinent

-
Par , France Bleu RCFM

Loisirs qui se pratiquent en intérieur, les "Escape Game" et les "Laser Game" sont particulièrement concernés par les mesures sanitaires. En Corse plusieurs entreprises proposent ce type d’activités.

PARK 54
PARK 54 © Maxppp - Alexandre MARCHI

Une petite pièce fermée à clef, face à vous des objets, des livres, des cadenas et des énigmes à résoudre. Vous voici plongé entre amis, pour une petite heure dans une partie d’"Escape Game". Une activité loisir et détente très prisée par les locaux et les touristes, mais voilà, en pleine épidémie de Covid-19, un «confinement » volontaire est-il dans l'esprits des joueurs ?

Cette question, Laurent Exiga, gérant de l’entreprise Chambre 337 à Biguglia en Haute-Corse et Ajaccio en Corse du Sud se l’est également posée au moment de la reprise d’activité après trois mois de confinement : "On se demandait, si les gens viendraient s’enfermer ? Aujourd’hui on sent qu’il y a une tendance à repartir."

Malgré la reprise, la fréquentation est en baisse pour cette activité qui se passe en milieu plus que clos. Une baisse de fréquentation, c’est également ce que constate Isabelle Vié de l’entreprise Factory Zone à Furiani. Elle propose à ses clients de participer à des parties de "Laser Game". Ici, dans les allées du labyrinthe, il y a moins de combattants que d’habitude si bien que les heures d’ouvertures ont été modifiées : "Nous avons été obligés de nous adapter" précise Isabelle Vié. 

Coté reprise économique, l’activité est au ralenti et la fréquentation en baisse par rapport à l’été dernier mais une légère reprise d’activité se fait sentir. Les salles d’"Escape Game" de Laurent Exiga commencent à voir arriver des touristes « très friands de ce type d’activités ». Pour son "Laser Game", Isabelle Vié enregistre des demandes émanant de "centres de loisirs ou encore de campings".

Un protocole sanitaire au cordeau 

Des loisirs exclusivement en intérieur qui reprennent dans un contexte plus que particulier, celui d’une épidémie qui oblige à respecter au maximum les gestes barrières. Mais quand le but de l’activité est justement, la proximité, promiscuité dans un espace confiné, cela peut très vite s’avérer problématique et la mise en place du protocole sanitaire doit être réglée au millimètre pour garantir la sécurité des joueurs et du personnel: "Nous avons des règles bien établies, lavage des mains obligatoire, port du masque obligatoire, désinfection des salles entre chaque parties" explique Laurent Exiga. Dans ses salles d’"Escape Game" se trouvent de nombreux petits objets que les joueurs doivent manipuler : "Nous allons désinfecter quasiment toute la pièce, tous les éléments qui sont les plus touchés. En temps normal, _remettre une salle en ordre prend entre 5 et 10 minutes, actuellement cela nous prend entre 15 et 25 minutes"_.

Dans le labyrinthe de "Laser Game" de la Factory Zone à Furiani, le règlement a aussi changé : "Nous sommes limités à 10 personnes, désinfection obligatoire et le port du masque. On ne peut plus mélanger les groupes" explique Isabelle Vié avant de rajouter que les pistolets et les équipements sont désinfectés après chaque partie. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess