Économie – Social

Corse : Solidarité entre producteurs de fourrage et éleveurs

Par Patrick Rossi, France Bleu RCFM mardi 12 septembre 2017 à 21:59

Corse : Solidarité entre producteurs de fourrage et éleveurs
Corse : Solidarité entre producteurs de fourrage et éleveurs © Radio France - Patrick Rossi

15 tonnes de fourrage ont été distribués mardi 12 septembre à différents éleveurs victimes des incendies de l’été. Un geste toutefois symbolique au regard notamment de la sécheresse qui sévit encore et toujours sur la Corse.

C’est une bouffée d’oxygène, un geste qui va permettre de nourrir le bétail durant quelques temps en attendant l’importation de fourrage dans les prochaines semaines. Une bouffée d’oxygène pour quelques éleveurs de la région du Nebbiu, du Cap-Corse, victimes des incendies violents de l’été. Le groupement régional des producteurs de fourrage s’est mobilisé ces dernières semaines pour leur venir en aide. Un soutien qui s’est donc concrétisé par la distribution de 15 tonnes de fourrage.

« Les producteurs ont tenu à organiser une collecte. Nous tenions à être solidaires avec ces éleveurs victimes des feux. 15 tonnes de fourrage ont été mis à disposition de ces derniers » indiquait Yvan Mainer-Dieste, animateur technique du groupement régional des producteurs de forage de Corse.

Les éleveurs récupèrent le fourrage qui leur est attribué pour leurs bêtes. - Radio France
Les éleveurs récupèrent le fourrage qui leur est attribué pour leurs bêtes. © Radio France - Patrick Rossi

Cette aide a été fort bien accueillie au sein de la profession. Pour autant, elle reste insuffisante, en raison notamment de cette sécheresse persistante qui accable toute l’île. « Les conditions climatiques sont catastrophiques » précisait Dominique Leccia, éleveur à Oletta. « Nous avons déjà puisé dans notre stock de fourrage d’hiver. La part que nous apporte le groupement vient nous aider. Mais cela ne suffit pas. Les jours à venir vont être très, très durs ».

Triple peine pour l’agriculture

L’aide du groupement des producteurs de fourrage a été vivement saluée. Mais elle porte aussi sur le devant de la scène bien des difficultés. En tout cas, « cette solidarité est synonyme d’une situation terrible cette année pour les agriculteurs et le monde de l’élevage » précisait Jean-Marc Venturi, le président de la chambre d’agriculture de Haute-Corse. « Nous avons la triple peine avec les inondations de la fin de l’année dernière, cette sécheresse que l’on n’avait pas eu depuis 40 ou 50 ans. Nous avons des exploitations fragilisées. La nourriture pour les animaux va manquer. Et il y a surtout la problématique de l’eau pour arriver à produire de façon autonome".

La solidarité du groupement de producteurs de fourrage - Radio France
La solidarité du groupement de producteurs de fourrage © Radio France - Patrick Rossi

Une situation de grande urgence

Une problématique de sécheresse qui impose à réfléchir l’agriculture en Corse de façon différente. Tous les scientifiques l’assurent : les périodes de sécheresse seront plus fréquentes, plus fortes et plus longues au fil des ans. Un constat qui impose à trouver des solutions. Et vite. « Il faut monter des plans à court, moyens et long terme. Nous allons avoir des réunions avec l’office hydraulique. J’espère que l’on trouvera les solutions d’abord de court terme. Car celles de moyen et long terme nécessitent du temps, de l’argent » indiquait encore Jean-Marc Venturi. « Nous sommes en situation de grande urgence. On le vérifie sur toutes les cultures. On va faire cette année probablement 30% de récoltes en moins dans la viticulture. Tout cela aura des impacts sur l’économie en général » précisait en conclusion le président de la chambre d’agriculture de la Haute-Corse.

Jean Marc venturi, le président de la chambre d'agriculture de Haute-Corse