Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

VIDEO - Côte d'Opale : un drone pour inspecter les pylônes électriques

samedi 11 novembre 2017 à 6:08 Par Matthieu Darriet, France Bleu Nord et France Bleu

Pour vérifier la qualité de la peinture des 150 pylônes de la ligne 400.000 volts entre le littoral et Lille, RTE, le Réseau de transport d’électricité, teste des drones. Ces petites machines volantes se révèlent plus efficaces et plus rapides que les méthodes traditionnelles d’inspection.

Le pilote le drone prend une centaine de photos par pylône. Son collègue assure la sécurité du vol, car le courant électrique n'est pas coupé.
Le pilote le drone prend une centaine de photos par pylône. Son collègue assure la sécurité du vol, car le courant électrique n'est pas coupé. © Radio France - Matthieu Darriet

Bourbourg, France

A Bourbourg, près de Dunkerque, le réseau de transport d'électricité, RTE, teste des drones pour inspecter ses lignes électriques très haute tension. Une tâche de contrôle des peintures effectuée jusqu'à présent par des agents quid devaient grimper aux pylônes. Il y en a 150, sur les 65 km de la ligne qui alimente Lille, depuis la centrale de Gravelines.

Sur son écran, le pilote voit apparaitre des photos haute définition. Il peut examiner jusqu'à la référence des boulons du pylône - Radio France
Sur son écran, le pilote voit apparaitre des photos haute définition. Il peut examiner jusqu'à la référence des boulons du pylône © Radio France - Matthieu Darriet

Une centaine de photos en dix minutes

Sans même regarder son drone, qui s’approche jusqu’à 5 m des lignes électriques, Ludovic Tessonneau pilote et prend une centaine de photos, en dix minutes par pylône :

Là ce sont des photos haute définition qui permettent de zoomer dessus, et ainsi on voit très bien les défauts. On arrive même à lire la référence des boulons et des barres.

Ce drone est issu de technologie militaire. Il est étudié pour résister au champ magnétique de la ligne. Il permet de travailler sans couper le courant, et en observant des endroits que l’homme ne verrait pas en grimant au pylône.

Trois couches de peinture à inspecter

Le drone se révèle très efficace pour contrôler les trois couches de peinture qui sont nécessaires sur les pylônes, explique David Voléon, responsable maintenance RTE dans le secteur du littoral.

Si on peint pas dans des zones, notamment comme ici, où il y a beaucoup d'humidité, de la pollution saline et des tempêtes, la corrosion gagnerait nos pylônes. Et nous ne serions plus capables de les maintenir pendant 80 ans.

Quand il faudrait une demie journée à deux agents RTE pour ausculter un pylône, le drone l'inspecte en dix minutes. Ensuite, des techniciens spécialisés analysent les images en bureau, en moins d'une heure.

C'est la société Hélidrone Nord qui effectue cette inspection des pylônes pour le RTE - Radio France
C'est la société Hélidrone Nord qui effectue cette inspection des pylônes pour le RTE © Radio France - Matthieu Darriet