Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Côte-d'Or : Il n'y aura pas de multiplexe cinéma à Chenôve

-
Par , France Bleu Bourgogne

Le projet d'un vaste complexe à Chenôve (21) porté par le Méga CGR était examiné ce mercredi par la commission nationale d'aménagement commercial. Il a été rejeté.

Projecteur de cinéma (illustration)
Projecteur de cinéma (illustration) © Maxppp

La commission nationale d'aménagement commercial rejette le projet de multiplexe cinématographique à Chenôve, en Côte-d'Or. Il ne verra donc pas le jour, ce qui irrite le maire de la ville. Jean Esmonin rappelle le rôle essentiel du multiplexe.  D'abord pour le développement économique de Chenôve. Le maire regrette la perte d'une cinquantaine d'emplois qui auraient pu être créés avec ce cinéma géant, mais aussi les chantiers qui auraient pu faire travailller les entreprises locales pour réaliser cet équipement dont le coût d'investissement était estimé entre 12 et 15 millions d'euros. Jean Esmonin estime par ailleurs que ce multiplexe aurait pu répondre au déficit de l'offre cinématographique quasi inexistante dans le sud de l'agglomération dijonnaise. Pour lui cette décision ne va pas dans le sens de l'avenir

 

Le projet avait déjà été rejeté en juin au niveau départemental. C'est un gâchis estime de son côté Robert Laborie, le directeur du développement chez CGR cinéma. Un cabinet indépendant avait en effet estimé à 400 000 entrées par an le potentiel de ce nouveau complexe de six salles et plus de 1 900 places.**

Robert Laborie, le directeur du développement chez CGR cinéma

 

 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess