Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : neuf départements maintenus en vigilance rouge, 53 en orange
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

Côte-d'Or : les artificiers en grande difficulté à cause des restrictions sanitaires

-
Par , France Bleu Bourgogne

Très peu de feux d'artifices seront tirés en France ce mardi 14 juillet à cause des risques sanitaires. En Côte-d'Or, les artificiers se retrouvent sans activité ou presque, alors que l'été est la période de l'année qui leur rapporte en principe le plus.

Certaines entreprises de pyrotechnie craignent pour leur avenir à cause de la baisse importante d'activité.
Certaines entreprises de pyrotechnie craignent pour leur avenir à cause de la baisse importante d'activité. © Radio France - Benjamin Fontaine

Un 14 juillet pas comme les autres attendu ce mardi. Très peu de feux d'artifices seront tirés en France à cause des risques sanitaires. En Côte-d'Or, les spectacles pyrotechniques ont été annulés les uns après les autres : à Dijon, Talant, Chenôve, Chevigny-Saint-Sauveur, Quetigny...

Une mauvaise nouvelle pour tous ceux qui aiment se rassembler chaque année pour admirer le ciel prendre des couleurs. Mais la situation est sans doute plus difficile à encaisser encore pour les entreprises qui réalisent d'habitude ces spectacles. 

D'autant que l'été, et plus encore les 13 et 14 juillet, permettent de réaliser le très gros du chiffre d'affaires des sociétés de pyrotechnie. Alexandre Bertrand dirige la Billebaude, une entreprise qui organise des feux d'artifice notamment en Côte-d'Or. 

Une année blanche pour les artificiers ? 

C'est un coup dur pour lui et ses collègues : "Pour ce qui est des 13 et 14 juillet, pour tout le monde, il y a entre 80 et 95% de baisse d'activité. Il reste quelques feux dans chaque département, mais c'est juste un ou deux par-ci par-là.", explique-t-il. 

Alexandre Bertrand parle même de l'année 2020 comme d'une année blanche pour les artificiers : "Nos derniers vrais revenus datent de 2019, cette année, ce sera une année blanche. Il va falloir patienter jusqu'en 2021 pour retrouver du chiffre d'affaires. Je vous laisse deviner qui va pouvoir patienter autant..." 

L'artificier regrette que le gouvernement n'ait pas assoupli l'organisation des feux d'artifice dans les petites communes. Cela aurait permis selon lui de proposer en toute sécurité de nombreux petits spectacles, et de faire vivre l'activité. 

L'entreprise d'Alexandre Bertrand organise en général les 13 et 14 juillet une soixantaine de feu d'artifices en Côte-d'Or. Cette année, aucun spectacle n'est prévu. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess