Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Côte-d'Or : une aide de l'État pour redynamiser les centres-bourgs

-
Par , France Bleu Bourgogne

L'État et quatre communes de Côte-d'Or signent un pacte pour revitaliser les centres-bourgs de Brazey-en-Plaine, Losne, Saint-Jean-de-Losne et Seurre. France Bleu Bourgogne est allé à la rencontre des habitants et des commerçants de Brazey-en-Plaine.

2500 personnes vivent à Brazey-en-Plaine, un chiffre stable selon le maire
2500 personnes vivent à Brazey-en-Plaine, un chiffre stable selon le maire © Radio France - Lou Bourdy

Côte-d'Or, France

Un coup de pouce de l'État pour aider les communes à redonner vie à leurs centres-bourgs. Une convention "Opération de revitalisation de territoire" a été signé avec la Communauté de communes de Rives de Saône et les villes de Brazey-en-Plaine, Losne, Saint-Jean-de-Losne et Seurre ce mercredi 15 janvier.

À Brazey-en-Plaine, les commerçants sont unanimes : la place de la mairie n'est plus si vivante qu'avant. Pourtant, beaucoup de commerces sont ouverts : une pharmacie, un opticien, un tabac, une banque... Mais pour Thierry, restaurateur, ce n'est pas suffisant : "Il y a 2500 habitants dans la commune et on en connaît à peine 1000. Même pendant le marché de noël, il n'y a pas grand monde. Le marché est aussi quasiment inexistant."

"Le centre ville meurt" - Dominique, habitante

Pour les habitants, même constat. "Le centre ville meurt, explique Dominique. Il faudrait qu'il y ai plus de commerces." Josette, elle, regrette de voir les commerçant mettre la clef sous la porte : "Les fleuristes ont disparu. Il nous manque des boutiques, comme des magasins de chaussures, ou de vêtements." Heureusement, certains sont tout de même satisfaits, comme Maria, gérante du bar tabac : "On a repris le commerce en avril, l'année dernière, et ça marche très bien !"

Le maire de la commune Gilles Delepau l'assure : "L'Etat va nous aider à financer des projets". Par exemple, l'aide financière pourra être destiner à rénover des bâtiments vieillissants, pour faire revenir du monde. Il souhaite aussi, entre autres, construire des terrasses devant les commerces, "pour rendre la place plus conviviale". Une halle pourrait aussi voir le jour, ainsi que des pistes cyclables.

2500 personnes vivent à Brazey-en-Plaine, un chiffre stable au fil des années, selon le maire.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu