Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Couhé : l'éventuelle privatisation de l'EHPAD crée la polémique

mercredi 25 octobre 2017 à 19:09 Par Fanny Bouvard, France Bleu Poitou

A Couhé, les habitants s'opposent à la privatisation de l'EHPAD de la commune. Au début du mois, la nouvelle Communauté de communes du Civraisien en Poitou a voté pour l'ouverture de négociations pour la reprise des établissements de Couhé et de Chaunay.

L'EHPAD de Couhé.
L'EHPAD de Couhé. © Radio France - Fanny Bouvard

Couhé, France

Ils ont déjà recueilli 700 signatures pour leur pétition et organisé une réunion publique, ils ne comptent pas s'arrêter là. A Couhé, des habitants viennent de créer un collectif anti-privatisation de l'EHPAD. "Pas question de voir un service public de plus disparaître, s'emporte Christian Zielinski, du PCF Sud Vienne et membre du collectif. Et c'est inacceptable que les employés, les pensionnaires et les habitants aient découvert la nouvelle dans le journal."

Un vote qui a pris les habitants et les élus de court

C'est le 3 octobre que la Communauté de Communes du Civraisien en Poitou a voté pour l'ouverture de négociations pour la vente des EHPAD de Chaunay et de Couhé. Un projet déjà évoqué en 2015 car la gestion était jugée trop complexe pour l'intercommunalité. Mais il avait été très rapidement écarté et oublié. "Tout a été relancé avec la fusion des trois anciennes Communautés de Communes au 1er janvier 2017, explique le maire de Couhé, Vincent Béguier. Je pense que les choses ont été présentées avec de la maladresse plus qu'une volonté de passer en force. Mais ça demande à être remis à plat, rediscuté et que au moins un deuxième interlocuteur soit entendu". Pour l'instant seul, un potentiel repreneur s'est fait connaître : l'association des Foyers de Province.

Le maire demande donc un nouveau travail en commission. "Je ne veux pas prendre de position, pour ou contre la privatisation, avant de connaître tous les tenants et les aboutissants", précise Vincent Béguier.

Dans l'EHPAD de Couhé, l'inquiétude

La nouvelle d'une éventuelle privatisation suscite beaucoup de questions au sein de l'établissement. "Les 51 employés ne savent pas vraiment ce qu'il va advenir de leurs postes, explique Claudine Pompilius, ancienne directrice de l'EHPAD et membre du collectif des habitants. Comment passer du secteur public au secteur privé ? Il faut trouver une solution !". Et puis pour les pensionnaires aussi la situation est floue. "Je le vois viens quand je rends visite à ma mère, tous les deux jours, il n'y a que des rumeurs qui circulent, raconte le fils d'une patiente, qui préfère rester anonyme. Quand on sait la fragilité de nos parents, c'est dommage qu'on ait pas pu éviter ça".

Les membres du collectif compte bien continuer leur action en refusant coûte que coûte la privatisation. Du côté de la Communauté de Communes les discussions vont se poursuivre.