Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Coup de chaud sur les soldes d'été des commerçants toulousains

-
Par , France Bleu Occitanie

Ce mardi 6 août se termine les soldes d'été. Après six semaines de promotions, les commerçants toulousains tirent un premier bilan. Entre deux canicules et plusieurs manifestations en centre-ville, les commerçants n'ont pas tous grandement profité de cette période de promotions.

Avec des températures dépassant les quarante degrés, les Toulousains ont, un peu, déserté les boutiques pendant les soldes.
Avec des températures dépassant les quarante degrés, les Toulousains ont, un peu, déserté les boutiques pendant les soldes. © Maxppp - NATHALIE SAINT-AFFRE

Toulouse, France

Clap de fin pour les soldes d'été. Il ne vous reste plus que quelques heures pour faire de bonnes affaires. Cette année, la canicule s'est invitée dans la chasse aux bonnes affaires. Avec ces fortes chaleurs, certains Toulousains se sont détournés du centre-ville. C'est le cas de Younès. Le jeune homme sourit: "J'ai favorisé les achats en ligne parce que sortir sous la canicule c'est difficile. Je préfère aller me baigner!"

Les magasins situés dans les galeries marchandes épargnés

Le président des associations des commerçants et artisans toulousain, Jean-Marc Martinez, confirme une baisse de la fréquentation pendant la canicule. La chaleur a fait fuir les clients. "Ces soldes ont mal débuté, explique le vendeur de jouet, il y a eu deux vagues de canicules pendant lesquelles les gens ne sortaient pas. Il n'y avait personne dans les rues."

Et quand les clients pointaient le bout de leur nez, ils ont privilégié les zones à l'ombre. Les soldes ont eu un goût amer pour Laura. Cette vendeuse de bougies sur l'avenue Alsace-Lorraine a son magasin exposé au soleil du matin au soir. La jeune femme soupire :"Je voyais les clients de l'autre côté de l'avenue longeaient les murs à l'ombre. Avec le soleil qui tapait sur le magasin, même certaines bougies ont fondu."

Le président associatif note cependant que les boutiques situées dans les galeries marchandes s'en sortent mieux. Ces commerces ont profité des conditions climatisées offertes par les galeries.

Les manifestations continuent de bloquer les commerces

"Tous les samedis, nous avons encore été bloqués par des manifestations, notamment celles des gilets jaunes!", se plaint Jean-Marc Martinez. Même pendant ses soldes, l'un de ses amis, détenant plusieurs boutiques rue Saint-Rome, a continué a fermé les stores de ces magasins les samedis. Pour l'intéressé, cette situation dure depuis plus de quarante semaines.

Pour certains, les soldes ont permis de diminuer les stocks, grossis après plusieurs samedis où le centre-ville était bloqué. Rémi, vendeur dans un magasin de prêt-à-porter, a fait des concessions. "Cette année nous avons fait des offres exceptionnelles pour écouler nos produits. Pour la première fois, nous avons soldé l'ensemble de nos produits directement à -50%." Un choix payant car les produits se sont bien écoulés.

Un bilan chiffré de ces soldes doit être publié à la fin du mois d'août par la Chambre de commerce de Toulouse. Durant ces prochains jours, un audit sera effectué auprès des commerçants toulousains pour connaitre leurs résultats.