Économie – Social

Coupe du Monde au Brésil : Neymar les a tous embrouillé !

Par Arnaud Souque, France Bleu vendredi 13 juin 2014 à 11:29

Jeunes Français et Honduriens vont agiter leurs drapeaux respectifs pendant le match
Jeunes Français et Honduriens vont agiter leurs drapeaux respectifs pendant le match © Radio France - Frédéric Lienard

Auteur d'un doublé face à la Croatie en match d'ouverture de la coupe du monde de football, le meneur de jeu brésilien a permis au Brésil de lancer idéalement sa Coupe du monde. Score final : 3-1.

Il y'a pas de grande équipe sans grand joueur. Le Brésil l'a prouvé hier. Mal embarqué face à la Croatie en match d'ouverture de la coupe du monde, mené 1-0 devant son public après seulement 11 minutes de jeu et un "otogol"  de Marcelo, la selecao a du s'en reporter à sa pépite barcelonnaise. 

Krodgic : "l'arbitre ? un tocard. on s'est fait voler, Hier on a joué face au Brésil et au Japon en même temps" 

Neymar, comme d'habitude, a apporté son pouvoir d'accélération. Pour lui, c'est l'idéal de commencer comme ça, on est tous content. Après le match, on a célébré cette victoire dans le vestiaire même si ceux qui ont joué étaient très marqués physiquement.» KRSTIC : "On s'est fait voler" Le premier match d'une grande compétition est toujours difficile.

Marie-Charlotte Morin, au micro de Tea Bazdarevic

Il y a une pression particulière autour. C'est vrai que j'ai été performant pendant les entraînements et la préparation mais la compétition.

Bliuytrcic : "Je le dis, je le répète, l'arbitre était payé. Vous avez pas vu vous la malette pleine de dollars ? Parce que moi je l'ai vue. Elle fermait pas très bien ..."

L’ambiance dans le stade a joué un grand rôle dans notre succès. C’était vraiment exceptionnel, largement supérieur à tout ce que nous avions pu imaginer. La faute sur Fred ? Niko Kovac dit qu’il n’a pas vu le penalty, mais l’arbitre l’a vu. C’est l’arbitre qui prend les décisions et il faut s’y plier. J’ai revu l’action à dix reprises, et pour moi il y a penalty. Il a dit que ça allait devenir un cirque ? Nous avons gagné cinq Coupes du monde, ça veut dire que nous avons vu cinq cirques mondiaux par le passé…

Hutiyic : "Tu m'emmerdes avec ta question"

Mais nous avons aussi vu Garrincha, Pelé, Romario, Ronaldo, Ronaldinho, ça doit être une coïncidence. Je comprends ce que mon confrère a dit, je le respecte et à sa place j’aurais sans doute dit la même chose. Mais le résultat est là et on a gagné 3-1.