Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social DOSSIER : Le plus de l'info de France Bleu Belfort Montbéliard

Coupe du monde de football : "On vend plus de télés qu'à Noël"

lundi 4 juin 2018 à 4:06 Par Hervé Blanchard et Luc Chemla, France Bleu Belfort-Montbéliard

La Coupe du monde de football 2018 en Russie ne se joue pas uniquement sur le terrain. L'événement sportif le plus populaire de la planète présente également un enjeu commercial considérable. C'est même un excellent filon pour certains commerces qui dopent leurs revenus grâce au ballon rond

Les vendeurs de télévision saisissent la balle au bond pendant le Mondial de football
Les vendeurs de télévision saisissent la balle au bond pendant le Mondial de football © Radio France - Hervé Blanchard

Franche-Comté, France

La coupe du Monde de football 2018 en Russie va passionner tous les amoureux du ballon rond pendant un mois (14/06-15/07). Mais le tournoi ne s'arrête pas qu'au rectangle vert. Ce Mondial va faire marcher le commerce. C'est même très rentable pour certains secteurs de l'économie, même chez nous dans le Nord Franche-Comté.

Les hypermarchés mettent le paquet en produits dérivés

Vous ne pouvez pas passer à côté sans les remarquer. T-shirts, maillots, casquette, ballons, drapeaux, sans oublier les fameuses vignettes Panini, les grandes surfaces jouent aussi leur Coupe du monde de football en proposant un espace uniquement dédié aux produits dérivés.  Il y a de tout en bleu, blanc, rouge, et même si les autres nations sont représentées, c'est à la marge. Il y en a surtout que pour les Bleus. Parce qu'un Mondial de foot, c'est environ de 10 à 20% de chiffre d'affaires en plus pour les grandes surfaces. Mais ça peut grimper plus encore. Tout dépend du parcours de l'équipe de France reconnait Rémy Origas, responsable de rayon dans un hypermarché d’Andelnans (Territoire de Belfort) : "Si on passe le premier tour, on va peut-être vendre 600, 700 drapeaux, et si on va en finale, on peut en vendre 4 ou 5 mille mais on va pas en acheter autant sachant que le pourcentage de réussite pour aller en finale est assez faible. De toutes façons, on n'aurait pas le temps de réassortir parce que tous les industriels "non alimentaires" seront sur un marché pénurique si la France avance dans la compétition".

Les grandes surfaces du Nord Franche-Comté se mettent aux couleurs de l'Equipe de France - Radio France
Les grandes surfaces du Nord Franche-Comté se mettent aux couleurs de l'Equipe de France © Radio France - Hervé Blanchard

Pour d'autres secteurs, c'est le jackpot

Le Mondial de football, c'est l'occasion pour beaucoup de se retrouver entre amis. Avec plateau-repas devant la télé. Les barbecues, les tireuses à bière, les gâteaux apéro partent comme des petits pains pendant le mois de compétition. Des achats qui peuvent paraître anodins mais qui bout à bout dopent le chiffre d'affaires des grandes surfaces, surtout si les Bleus vont loin dans la compétition, et là pas de souci pour réapprovisionner les rayons. Les bars vont aussi en profiter, pour ceux qui retransmettent les matches :_"__Ça peut aller jusqu'à 30 % de clients en plus"_nous confie un directeur d'une brasserie à Belfort ..

Le Mondial de foot, un prétexte pour acheter une nouvelle télé

La Coupe du monde de foot, c'est une poule aux oeufs d'or pour les vendeurs de télévisions. Le tournoi est prétexte à changer de poste, si, si, c'est un argument avancé par l'acheteur nous disent les vendeurs du secteur. Pour voir le match sur "hyper" grand écran, entre amis. " _C’est même le meilleur mois de l'année, mieux que Noël, on fait 20 à 30% de ventes en plus pendant le tournoi_" explique Arnaud Kieffer, responsable du rayon d'un magasin belfortain spécialisé.

"On vend plus de télés pendant le Mondial qu'à Noël"-Arnaud Kieffer, responsable de l'audiovisuel d'un magasin spécialisé belfortain - Radio France
"On vend plus de télés pendant le Mondial qu'à Noël"-Arnaud Kieffer, responsable de l'audiovisuel d'un magasin spécialisé belfortain © Radio France - Hervé Blanchard

L'explosion des paris sportifs

Autre grand vainqueur du Mondial de football, les paris sportifs connaissent une hausse exponentielle de leur activité pendant le tournoi. Cela se chiffre en centaines de millions d'euros au niveau national. Cette Coupe du monde va appâter de nouveaux joueurs explique Axel Bourezg, gérant d'un PMU à Belfort "Pour moi, _c'est 30% de clients supplémentaires_, les gens prennent aussi au passage des boissons et d un ou deux jeux de grattage. Ils viennent vraiment beaucoup parier, pour nous c'est bien, et pour eux, il y a plus d'enjeu, les cotes sont revalorisées".

Avis donc aux amateurs pour miser sur une victoire de la France. Qui aurait un autre impact, celui de doper le nombre de jeunes licenciés à la rentrée. La Fédération française de football s'attend à une hausse mécanique de 10 à 15% en cas de succès des Bleus en Russie. Dans le district du Territoire de Belfort-Doubs, cela permettrait de compenser la baisse de 500 licenciés enregistrés cette année.