Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Course landaise : les acteurs remettent le boléro

-
Par , France Bleu Gascogne

Depuis le 18 octobre 2019, les courses landaises étaient suspendues. Plus de 3 mois après, écarteurs et sauteurs lèvent la grève. La décision intervient après la démission ce lundi 27 janvier du président de la Fédération Française de la course landaise.

Course landaise à Campagne
Course landaise à Campagne © Radio France

Les acteurs de course landaise remettent le boléro, après plus de 3 mois de grève. C'est Christophe Dussau qui l'annonce sur France bleu Gascogne ce mardi 28 janvier 2020. "Aujourd'hui les courses landaises reprennent" acte le président de l'Association des acteurs de course landaise. Cette décision intervient après la démission du président de la Fédération Française de la Course landaise. 

Dans un communiqué publié sur Facebook, Franck Serve annonce son départ de la présidence. "Je me retire de cette exigeante fonction. Depuis quelques semaines, je suis devenu celui qui concentre les colères." Depuis plusieurs semaines, Franck Serve était en effet critiqué pour sa gestion du dossier URSSAF.

Au 1er janvier 2020, le régime fiscal de la course landaise devait en effet changer pour être rattaché au régime fiscal des fédérations sportives. Une menace pour cette coutume gasconne. Fin décembre, le gouvernement a accordé un délai d'un an pour plancher sur un nouveau système.

On n'a pas voulu toute cette polémique" - Christophe Dussau

Cette démission intervient après plusieurs mois de tensions et de divisions au sein de la Fédération Française de la course landaise. Au cœur de ces tensions, le dossier Urssaf.  "En octobre dernier, les acteurs se sont mobilisés et en quelques mois, ils ont obtenu une dérogation. 98% des acteurs ne souhaitaient pas que le président actuel reprenne ce dossier. Puisque c'était en attente depuis 3 ans. C'est pour ça qu'un mouvement de grève a été décidé" résume Christophe Dussau qui se défend d'avoir eu la tête de Franck Serve. "On était là pour la survie de la course landaise, pour trouver une solution. Malheureusement il y a eu des clans. Donc automatiquement il y a de la casse. Mais faut pas mettre tout sur le dos des acteurs."

Un an de sursis pour trouver une solution

Les acteurs de la discipline ont obtenu un délai d'un an pour plancher sur un nouveau système de financement de la discipline. Un groupe de travail a été constitué pour définir la meilleure façon d'assurer un avenir à la course landaise. Franck Hourmat de la Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations des Landes est missionné par le préfet pour organiser les réunions de travail sur l'année 2020. "On est à un tournant. La course landaise a évolué comme tous les sports. Peut-être que le renouveau peut aider" espère l'écarteur. Mais Christophe Dussau reconnait que _"rien n'est gagné_. Il faut trouver une solution. La meilleure pour assurer notre fonctionnement et la survie de la course landaise." Le Landais espère que "tout soit réglé avant la grande période estivale."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu