Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
L'ancien président de la République Valéry Giscard d'Estaing est mort à l'âge de 94 ans

Couvre-feu : la Fondation Abbé Pierre en Occitanie demande aux préfets de ne pas verbaliser les SDF

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

RÉÉCOUTEZ - Le couvre-feu, instauré dans la plupart des départements d'Occitanie, rend la vie des sans-abri encore plus complexe. La Fondation Abbé Pierre réclame l'indulgence des forces de l'ordre à l'encontre des plus précaires.

Le couvre-feu rend la vie des sans-abris encore plus complexe
Le couvre-feu rend la vie des sans-abris encore plus complexe © Maxppp - Maxime Jegat

Sylvie Chamvoux, directrice de la Fondation Abbé Pierre en Occitanie, était l'invitée de France Bleu ce lundi matin. Elle a réagi aux mesures anti-pauvreté annoncées ce week-end par le Premier ministre Jean Castex. Elle regrette la non-revalorisation des minimas sociaux et appelle les préfets à ne pas verbaliser les sans-abri qui ne respecteraient pas le couvre-feu instauré dans la plupart des départements de la région.

"Quand on n'a pas de lieu où dormir, c'est une angoisse supplémentaire de se dire qu'à partir de 21h on est dans la rue et que tout est fermé." — Sylvie Chamvoux

Au-delà de l'indulgence, la Fondation Abbé Pierre demande des places d'hébergement supplémentaires explique Sylvie Chamvoux :"Il faut créer du logement, il faut créer de l'hébergement de toute urgence et pas des situations fragiles comme des places dans des gymnases." Samedi, Jean Castex a annoncé 1.500 places d'hébergement et d'accompagnement social pour des femmes sans-abri sortant de maternité avec leur nourrisson. 

"La crise sanitaire augmente largement la pauvreté dans la région." — Sylvie Chamvoux

La Fondation Abbé Pierre, qui aide les associations caritatives au quotidien, constate que la crise sanitaire a aggravé la précarité en Occitanie : "On a de plus en plus de jeunes de moins de 25 ans qui sont aujourd'hui sans solution d'hébergement, sans travail et qui sans le RSA ne peuvent pas s'en sortir dans cette crise", explique Sylvie Chamvoux qui espérait du gouvernement un élargissement du revenu de solidarité active. Plus globalement, la directrice régionale explique que la crise touche "tout ceux qui vivaient de petits boulots, qui avaient un statut fragile", ils ont "basculé dans ce qu'on appelle la grande précarité".

RÉÉCOUTEZ - Sylvie Chamvoux, directrice de la Fondation Abbé Pierre en Occitanie

Choix de la station

À venir dansDanssecondess