Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Covid-19 : À Montpellier, d'Odysseum au Polygone, la ruée sur les centres commerciaux

-
Par , France Bleu Hérault

Pour enrayer l'épidémie de Covid-19, le gouvernement a décidé de fermer les centres commerciaux non alimentaires de plus de 20.000 m² dès ce dimanche 31 janvier 2021. La veille, à Montpellier (Hérault), les clients se sont rués dans les magasins d'Odysseum et du Polygone.

Au centre commercial Odysseum, les clients font la queue devant le géant de l'ameublement Ikea.
Au centre commercial Odysseum, les clients font la queue devant le géant de l'ameublement Ikea. © Radio France - Clara GUICHON

Ce samedi 30 janvier 2021, les files d'attente dans les deux plus grands centres commerciaux de Montpellier rappelaient celles devant les supermarchés, lors du premier confinement. Vendredi 29 janvier, le gouvernement a pris de nouvelles décisions pour endiguer l'épidémie de Covid-19, notamment la fermeture des centres commerciaux non alimentaires de plus de 20.000 m²

Cette mesure, conjuguée aux soldes d'hiver et à un temps pluvieux, a créé de longues files d'attente dans les centres commerciaux d'Odysseum et du Polygone. Ces rassemblements n'ont pas rassuré certains clients. "Les gens sont entassés les uns sur les autres, remarque Valérie, venue acheter un costume pour son fils. En pleine pandémie, ce n'est pas sécurisant."

Au centre commercial Odysseum, les clients ont patienté dans de longues files d'attente.

On a un peu été pris au dépourvu - Roger Naro, directeur du centre commercial du Polygone

Pour l'instant, la préfecture de l'Hérault n'a pas communiqué sur la liste des infrastructures concernées, ni sur les conditions d'application de cette mesure. En attendant, Roger Naro, directeur du centre commercial du Polygone, est parti à la pêche aux informations. Ce samedi, il a passé sa journée à décortiquer les déclarations du Premier ministre et à obtenir des précisions à droite à gauche.

Ce samedi, au lendemain des annonces du Premier ministre, Roger Naro, directeur du centre commercial du Polygone, a passé sa journée à grappiller des informations.

Le directeur du centre commercial a décidé d'autoriser certains magasins à ouvrir : le Monoprix, les commerces alimentaires, la pharmacie et le tabac. Des questions restent en suspens : "Peut-on faire du click and collect comme au second confinement? Quelle jauge doit-on appliquer? Est-ce qu'il y aura des différences de traitement entre les centres commerciaux fermés et ceux en plein air?

Pour Roger Naro, directeur du centre commercial du Polygone, il reste de nombreuses questions en suspens.

Un décret devrait paraître prochainement.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess