Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Covid-19 : des consultations juridiques gratuites pour aider les entrepreneurs parisiens

-
Par , France Bleu Paris

Depuis le confinement de nombreux entrepreneurs souffrent économiquement et ne s'y retrouvent plus dans les nouveaux dispositifs et législations. Pour les aider, la Ville de Paris propose des consultations juridiques gratuites dès ce lundi. Un système déjà en place dans le 17ème arrondissement.

Restaurants et cafés fermés à Paris - Illustration
Restaurants et cafés fermés à Paris - Illustration © Radio France - Jean-Luc Flémal

Les commerçants franciliens gardent la tête hors de l'eau, mais pour combien de temps encore ? Depuis le confinement le nombre de défaillances d'entreprises est en baisse d'un tiers en moyenne. Des chiffres en trompe l'oeil grâce aux mesures de soutien de l'Etat, mais beaucoup d'entrepreneurs anticipent des difficultés pour 2021 et s'inquiètent des changements répétés de règlementation.

Des cartes pour aider 5.000 commerçants

Pour les aider à y voir plus clair, la mairie du 17ème arrondissement a mis en place un système de première aide juridique gratuite, dont a pu bénéficier Sophie Journo, co-fondatrice des trois restaurants Privé de Dessert à Paris : "pour ce deuxième confinement, les règles du fonds de solidarité ont changé. Et puis nous souhaitions savoir si nous pouvions recevoir quelque chose de notre assureur. L'avocat a épluché notre contrat et nous a donné plein d'informations concrètes. C'est indispensable parce que nous, nous ne sommes pas juristes", explique la jeune femme, qui admet que sa trésorerie "va mal" et qu'elle n'aurait "pas pu payer ça sur les fonds de l'entreprise".

Comme Sophie Journo, près de 500 entrepreneurs ont déjà fait appel à ce système né d'un partenariat entre la mairie du 17ème et l'entreprise Robin fondée par Julien Latouche : "la plupart des entrepreneurs qui nous contactent sont des restaurateurs, puis des salons de beauté et de coiffure et des artisans. Ils appellent notre plateforme d'aide juridique et sont ensuite redirigés si besoin vers l'un des avocats avec qui nous travaillons pour un entretien d'une demi-heure". Les questions portent principalement sur les loyers et les refus de négociation des bailleurs, les assurances et les aides financières.

Une aide municipale

Cette aide est financée par la mairie du 17ème arrondissement. "On voit déjà des pas de portes fermer, des locaux à louer et la fermeture des commerces, cela change complètement la physionomie des quartiers" détaille le maire Geoffroy Boulard, "alors c'est aussi notre rôle que de les aider, ces commerçants", poursuit l'élu qui assure que ce partenariat coûte 7.000 euros à sa mairie d'arrondissement.

A partir de ce lundi, la Ville de Paris déploie aussi son propre système d'aide, avec des avocats du barreau de Paris qui vont répondre aux questions et besoins des commerçants parisiens. Il suffit de prendre rendez-vous sur le site de la mairie de Paris pour des entretiens individuels et gratuits.

Invité de France Bleu Paris, le bâtonnier de Paris, Olivier Cousi détaille ce dispositif "gagnant-gagnant" pour les TPE et les avocats. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess