Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Covid 19 : des journées des oubliés des vacances particulières pour le Secours Populaire du Loiret

-
Par , France Bleu Orléans

Habituellement organisée autour du 15 août pour près de 600 personnes, la journée des Oubliés des Vacances du Secours Populaire a cette fois été divisée en trois journées, avec un nombre de participants limité. Mais elle était plus que jamais nécessaire assure l'association caritative.

Nicolas Jaffré le directeur du Secours Populaire du Loiret avec des bénévoles, avant le départ pour le Futuroscope
Nicolas Jaffré le directeur du Secours Populaire du Loiret avec des bénévoles, avant le départ pour le Futuroscope © Radio France - Anne Oger

Ce jeudi 20 août à 9h, sur le parking de la mairie de Saint Jean de la Ruelle, plusieurs familles attendent le car qui les emmènera au Futuroscope de Poitiers, pour y passer la journée. Trois cars emmèneront 180 personnes pour une pause bienvenue, dans cette période de crise économique et sociale. 

Chaque année, le Secours Populaire du Loiret accompagne environ 600 personnes pour sa traditionnelle journée, destinée à offrir une échappée de quelques heures à ses bénéficiaires, enfants et familles de tout le département. Mais cette année, épidémie de Covid 19 oblige, il a fallu tout réorganiser

Trois journées et trois destinations différentes

Cette journée des Oubliés des Vacances s'est transformée en trois jours étalés sur la semaine, avec trois destinations différentes, et des groupes de 180 personnes maximum. La mer de sable à Ermenonville, le Parc Astérix, et le Futuroscope, les destinations, un temps envisagée dans les environs, sont finalement suffisamment lointaines et attractives pour offrir un vrai bol d'air. 

Mais les bénévoles du Secours Populaire ont appris seulement à la fin du mois de juin que les parcs d'attraction seraient ouverts. Ils ont donc engagé une véritable course contre la montre pour inscrire tout le monde. Et dans la soute, les bouteilles de gel hydroalcooliques ainsi que les réserves de masques prennent autant de place que les rafraîchissements prévus pour la journée. 

Nicolas Jaffré, le directeur du Secours Populaire du Loiret, explique que quatre masques seront distribués à chacun des participants, pour la journée. Et il insiste sur le fait que, cette année encore plus que les autres, cette journée des oubliés des vacances était nécessaire

Pour beaucoup de familles que nous aidons, la période du confinement a été très compliquée

"Une personne sur trois, habituellement, ne part pas en vacances. Cette année, les sondages nous disent que c'est une personne sur deux. Les personnes que nous accompagnons vivent souvent dans des conditions précaires, des logements petits, le confinement a été compliqué, et il y avait un vrai besoin et une demande importante, de passer une journée agréable en famille"

Le Secours Populaire du Loiret accompagne environ 10.000 personnes chaque année dans tout le département. Un chiffre qui devrait être plus élevé cette année, en raison de la crise sociale que connaît le pays. Alors que les recettes de l'association ont baissé en 2020, faute de pouvoir ouvrir ses boutiques solidaires qui représentent une partie des rentrées d'argent. Le Secours Populaire du Loiret estime avoir perdu 35.000 euros à cause du confinement. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess