Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Covid-19 en Seine-Maritime : avant le confinement, les magasins de bricolage pris d'assaut

Pour s'occuper et passer le temps pendant le confinement qui entre en vigueur ce vendredi à 00h, les Rouennais se sont rués sur les magasins de bricolage et de décoration.

Les Rouennais se sont rués sur le magasins de bricolage ce jeudi quelques heures avant le début du deuxième confinement.
Les Rouennais se sont rués sur le magasins de bricolage ce jeudi quelques heures avant le début du deuxième confinement. © Maxppp - Bradley de Souza

Lors du premier confinement au printemps dernier, les magasins de bricolage et de décoration avaient dû fermer. Alors pour ne pas être pris de court cette fois-ci, les Rouennais ont décidé de s'équiper pour mener à bien leurs travaux quelques heures avant le début du deuxième confinement. "J'ai acheté du bois raboté, du bois sapin conçus pour fabriquer des volets. On va donc assembler ça avec des vis, des clous. J'ai une paire de volets à refaire", explique Denis à France Bleu Normandie. 

Ne pas répéter les mêmes erreurs

"Il faut qu'on s’occupe", résume sa femme, Brigitte en souriant. Le confinement est prévu pour un mois minimum, jusqu'au 1er décembre. Alors pas question de se presser pour le couple. "Vous savez je suis à la retraite, ça va me prendre deux trois jours", détaille Denis avant que sa femme n'ajoute "Après, il y aura la salle de bain à peindre". Le couple a déjà tout prévu pour passer le temps pendant ce confinement.

Repeindre une chambre, redécorer sa maison, Claude, un Rouennais, lui n'avait pas pu mener à bien ses travaux pendant le premier confinement. "Tout était fermé, on était bloqué. Et puis je n'avais pas pensé à acheter du matériel", raconte-t-il. Alors sa femme Arianne a décidé de prendre les devants. "On n'avait même pas pu acheter de la peinture", regrette-t-elle. Mais le mal est réparé. Dorénavant le couple aura un mois pour finaliser leurs travaux.

À lire aussi : A Rouen, quand les bars et restaurants apprennent le reconfinement

Choix de la station

À venir dansDanssecondess