Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : inquiétude autour des voyages scolaires

-
Par , France Bleu Loire Océan, France Bleu

Avec l'épidémie de Covid-19, la plupart des voyages scolaires sont annulés. Les structures qui les accueillent ne savent pas ce qu'elles vont devenir.

Les centres qui accueillent des voyages scolaires ont mis en place des protocoles sanitaires strictes (photo d'illustration)
Les centres qui accueillent des voyages scolaires ont mis en place des protocoles sanitaires strictes (photo d'illustration) © Maxppp - Vanessa Meyer

C'est un des secteurs qui souffrent énormément avec l'épidémie de coronavirus : celui des voyages scolaires. La plupart sont annulés et les centres qui les accueillent d'habitude sont en grandes difficultés

On devait accueillir 51 classes et on n'en a accueilli que 3

C'est le cas du château de la Plinguetière, à Saint-Aignan-de-Grandlieu (Loire-Atlantique) : "Les voyages scolaires représentent 40% de notre activité, explique le directeur, Christophe Boisard. _On a perdu 230.000 euros de chiffre d'affaire_. On devait accueillir 51 classes et on n'en a accueilli que 3. On a d'abord eu beaucoup de report d'activité sur septembre-octobre mais, finalement, tous ont été annulés. Si nous ne pouvons pas accueillir de scolaires pendant l'année 2021, je pense que nous allons mettre la clef sous la porte".

Si les écoles ne lancent pas les séjours maintenant, est-ce qu'elles se lanceront plus tard ? Rien n'est moins sûr

Les perspectives ne sont pas bonnes confirme Rose-Laurence Pichon, la déléguée pour les Pays de la Loire de l'Unat (association qui fédère des structures d'hébergements collectifs et des organisateurs de séjours) : "les écoles annulent massivement leurs séjours scolaires sachant que pour nous, c'est en ce moment que se décident les séjours pour 2021. Pour l'automne, tout est annulé et on se pose donc la question pour l'hiver et le printemps prochain. Si les écoles ne lancent pas les séjours maintenant, est-ce qu'elles se lanceront plus tard ? Rien n'est moins sûr."

L'Unat a écrit au rectorat pour rappeler que les structures ont mis en place toutes les mesures sanitaires nécessaires. "On a des centres qui sont totalement en mesure d'accueillir des groupes", poursuit Rose-Laurence Pichon. "On propose un cadre sécurisant pour les enfants mais aussi pour les adultes. Et on propose aussi un cadre pédagogique, ce ne sont pas des vacances"

  • école
Choix de la station

À venir dansDanssecondess