Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Covid-19 : la confiserie clermontoise Cruzilles, en difficulté, soutenue par ses consoeurs

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Comme de nombreuses confiseries, la clermontoise Cruzilles subit la crise sanitaire actuelle. Pour sauver ces petites et moyennes entreprises, une opération dite de "concurrence solidaires" s'est mise en place entre confiseurs.

La confiserie clermontoise Cruzilles est en difficulté
La confiserie clermontoise Cruzilles est en difficulté - Cruzilles

Dans le contexte actuel, tout le monde n'est pas touché avec la même force. Certains grands groupes comme Haribo, Carambar ou Sucralliance, dont les friandises sont distribuées en grandes surfaces, tiennent le choc. C'est moins le cas pour des artisans comme Cruzilles, la confiserie basée à Clermont-Ferrand. "Le 17 mars, tout s'est brusquement arrêté. Nos clients sont des artisans, des petits commerçants, donc des boutiques de ville, qui ont vu disparaître leur clientèle. Par contrecoup, on s'est retrouvés dans la même situation qu'eux, avec une absence de commandes", explique le PDG de Cruzilles, Roland Gibert.

"On s'est arrêté trois semaines. On a repris le 6 avril, mais à toute petite cadence, on travaille essentiellement pour préparer la fin d'année. Aujourd'hui, on n'a toujours pas de commande pour le mois qui vient. Grosso modo, on est à 30% de notre activité normale sur le mois d'avril. Et on ne s'attend pas à un retour à la normale avant septembre" - Roland Gibert, PDG de Cruzilles.

Les gros groupes à la rescousse

Les gros groupes, moins touchés, se sont donc mobilisés selon le principe de "concurrence solidaire". "Entre confiseurs, il y a une solidarité qui ne date pas d'hier. On est certes concurrents, mais on sait très bien que ces temps-ci, il faut plutôt se serrer les coudes que de penser en concurrence. C'est tout naturellement que les grands groupes soutiennent les petits confiseurs", explique Michel Poirier, patron de Sucralliance

"La confiserie est multiple. Ce n'est pas uniquement les marques que vous voyez en supermarché, c'est important aussi de garder ce savoir-faire et ces spécialités régionales" - Michel Poirier, patron de Sucralliance

Malgré la crise, la confiserie Cruzilles s'est associée à une opération solidaire en faveur des personnes qui se trouvent en première ligne pour lutter contre l’épidémie de Covid-19. Elle a offert plusieurs centaines de kilos de confiseries aux hôpitaux et EHPAD de la région de Clermont-Ferrand. En tout, plus de 15 000 kg de bonbons et confiseries ont été offerts à des hôpitaux, maisons de santé et cliniques, EHPAD et maisons de retraites, associations et casernes sur tout le territoire français.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu