Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Covid-19 : la directrice des Gîtes de France en Mayenne appelle les entreprises à recruter des stagiaires

-
Par , France Bleu Mayenne

Avec le contexte de crise sanitaire, de nombreux étudiants ont du mal à trouver un stage en entreprises pour valider leur formation. Laetitia Marion, la directrice des Gîtes de France en Mayenne appelle les entreprises à faire un effort pour les aider. Elle a par exemple accepté quatre stagiaires.

La directrice des Gîtes de France de la Mayenne va avoir quatre stagiaires au total cette année, au lieu d'un seul.
La directrice des Gîtes de France de la Mayenne va avoir quatre stagiaires au total cette année, au lieu d'un seul. - Laetitia Marion

Comment trouver un stage dans ce contexte de crise sanitaire alors que de nombreux magasins sont fermés ou que des entreprises sont en télétravail ? La question se pose pour de nombreux étudiants, qui vivent des moments de stress. Alors pour les aider, Laetitia Marion, la directrice des Gîtes de France en Mayenne, lance un appel pour que les entreprises se mobilisent. 

4 stagiaires cette année contre une seule l'année dernière

Laetitia Marion, la directrice des Gîtes de France en Mayenne, confie avoir été "beaucoup approchée par des stagiaires" cette année. Les étudiants ont du mal à trouver un stage puisque de nombreuses entreprises fonctionnent au ralenti. "_J_'ai même alerté par certains qui perdaient leurs diplômes ou leurs années d'études parce qu'ils ne trouvaient pas de stage. La dernière (stagiaire) que j'ai prise, le papa me disait : ça y est son année est fichue, vous êtes ma dernière ressource pour qu'elle ait un stage", raconte Laetitia Marion.

En temps normal, la directrice des Gîtes de France en Mayenne accepte un ou une stagiaire par an. Mais cette année, vu qu'elle était très sollicitée, elle a repensé l'organisation de son travail pour pouvoir accepter quatre stagiaires au total. "J'en ai accepté une première, une deuxième et puis en fait une troisième. Mais ça m'a obligée un petit peu à réfléchir, à me dire mais comment les accueillir ? Quelle organisation mettre en place ?", retrace-t-elle.

Les stagiaires qu'elle a acceptées cette année vont lui permettre de lancer une nouvelle version de son site internet et de créer des documents de communication. En fonction de leur niveau de compétences, chacune des stagiaires va pouvoir lui apporter quelque chose. "La plus jeune sera en présentiel et va être insérée dans notre travail de réservation. Et je les prendrai toutes avec mois en visites de terrain pour les labellisations de gîtes ou pour des suivis de projets", explique Laetitia Marion.

On demande de faire du télétravail mais on oublie complètement qu'il y a des besoins pour les jeunes.      
Laetitia Marion, directrice des Gîtes de France en Mayenne

Laetitia Marion a donc décidé d'alerter les entreprises et de lancer un appel à la solidarité. "Il me semblait que c'était important d'en parler et que chacun essaie d'imaginer dans sa tête comment on peut accueillir un stagiaire tout en faisant du télétravail", souligne la directrice des Gîtes de France en Mayenne.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess