Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : le plan d'urgence et de sauvegarde de la Collectivité de Corse

-
Par , , France Bleu RCFM

La Collectivité de Corse (CDC) se mobilise depuis le début de l'épidémie pour en amortir les effets, notamment sur les publics les plus fragiles et le tissu économique insulaire.

Gilles Simeoni et Bianca Fazi, au début de l'épidémie en Corse
Gilles Simeoni et Bianca Fazi, au début de l'épidémie en Corse © Radio France - Alexandre Sanguinetti

« Il y a une urgence économique et sociale absolue », affirme aujoud'hui Gilles Simeoni, le président du conseil exécutif, « la quasi-totalité des entreprises de l’île est menacée de disparition, d'où ce plan d’urgence et de sauvegarde ; 30 millions d’euros seront mobilisés pour soutenir son déploiement ». Le plan contient trois volets principaux : d'abord la solidarité avec les plus fragiles, ensuite la sauvegarde du tissu économique et enfin, le relèvement de l'économie insulaire.

Aide aux plus fragiles.

« La situation des personnes et des foyers qui sont en difficulté doit attirer notre attention », précise Gilles Simeni, « _nous les aiderons avec le dispositif Aiutu in Casa doté de 3,2 millions d’euros_. Il s’agira de prendre en charge une partie des charges locatives des foyers les plus en difficulté». Avec une somme forfaitaire de 150 euros par foyer ne gagnant pas plus de 1,5 fois le SMIC et qui auront subi une baisse de revenus ou une mise au chômage partiel.

Soutien aux entreprises

Un soutien actif sera apporté aux entreprises corses, notamment, via la création du fonds dédié Sustegnu Covid-19 : « grâce une mise de fonds de la collectivité entre 6 et 8 millions d’euros, et 1,5 million de la CCI, l’objectif est de générer 120 millions d’euros de prêt à taux zéro et différé de remboursement », ajoute le président de l'exécutif. Par ailleurs, la CDC participera au fonds de solidarité mis en place par le gouvernement qui va permettre de débloquer 1.500 euros pour tous les artisans commerçants, indépendant, agriculteurs, professions libérales, qui auront une baisse de leurs revenus supérieure ou égale à 70 %,

Concernant l'agriculture en particulier, 2,5 millions € seront débloqués... 1 million € pour le secteur de la pêche.

Préparer la suite

« Il conviendra d'abord de renforcer certains secteurs comme les transports qui sont stratégiques pour la Corse », précise Gilles Simeoni qui n'exclut pas, par exemple, une recapitalisation de la compagnie aérienne AIR CORSICA ,si le besoin se faisiant sentir.

Enfin un soutien particulier sera apporté aux secteurs du tourisme et du BTP, pour préparer le rebond de l'économie corse.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu