Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Covid-19 : un épicier itinérant voit son activité fortement augmenter dans le massif du Sancy

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Depuis trois ans, Arnaud Richard a repris la tournée et sillonne les petites routes au volant de son camion épicerie dans le massif du Sancy. Mais avec la crise sanitaire et le confinement, ses clients sont beaucoup plus nombreux.

Arnaud Richard sillonne le secteur avec son camion
Arnaud Richard sillonne le secteur avec son camion

"Avec le boulanger, on est les derniers à faire la tournée". Depuis qu'il a repris l'activité et le camion il y a trois ans, Arnaud Richard avait ses habitués. Des personnes âgées qui pour beaucoup ne peuvent plus se déplacer. Mais depuis le début de la crise sanitaire et du confinement, Les clients sont plus nombreux lorsque retentit le klaxon annonçant l’arrivée du camion dans les petits villages autour de Murol. "Je fais 40% de plus" explique l'artisan, qui sert désormais près de 350 personnes devant chez eux. 

Les clients du camion sont plus nombreux
Les clients du camion sont plus nombreux

"Les anciens sont un peu inquiets, ils ne veulent pas mourir" constate Arnaud Richard. Dans son camion, on trouve des fruits et légumes, de la charcuterie du Cantal, du fromage bien sur, et les produits de base. Mais pas toujours évident de se ravitailler en ce moment. "Je descends deux fois par semaine à Clermont, mais il manque de tout, du riz, des pâtes, des œufs, de la farine". 

J'espère que quelques uns des nouveaux clients resteront fidèles après... Arnaud Richard, épicier itinérant dans le Sancy.

Le camion, c'est surtout un lien social, d'autant plus important en ce moment. "Je n'ai malheureusement pas le temps de discuter ou de boire le petit café comme avant" regrette l'épicier itinérant, "mais les gens comprennent, mes journées sont bien remplies, je me lève plus tôt et je me couche plus tard"

Produits de base et lien social

Il a fallu aussi trouver des solutions pour respecter les gestes barrières. "J'ai des masques, des gants, du gel hydroalcoolique, et une seule personne monte à la fois dans le camion" explique Arnaud Richard. Les tournées ont lieu quatre fois par semaines. Et désormais près de 350 clients attendent impatiemment le klaxon annonçant son arrivée.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess