Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Covid-19 : coup dur pour la Brittany Ferries alors que la France ferme ses frontières avec le Royaume-Uni

Le transport de passagers et de marchandises est stoppé pour 48 heures entre la France et le Royaume-Uni, face à l'épidémie qui prend un nouveau tour outre-Manche. Coup dur pour la Brittany Ferries, un de plus.

Navire de la Brittany Ferries (illustration)
Navire de la Brittany Ferries (illustration) © Radio France - Olivier Duc

Après l'Allemagne et les Pays-Bas notamment, c'est à la France de fermer ses frontières avec la Grande-Bretagne. Le premier ministre britannique évoque une  mutation "hors de contrôle" du coronavirus. Il serait 70 % plus contagieux.

Entre la France et le Royaume-Uni et depuis dimanche soir minuit, les frontières sont fermées pour 48 heures. Tout transport de passagers ou de marchandises est interdit, par le train, par avion ou par ferry. "C'est rajouter une grosse difficulté à une très grosse difficulté", commente Jean-Marc Roué, le président de Brittany Ferries. "La recrudescence de l'épidémie en Angleterre implique des mesures sur le transport de véhicules industriels en plus du transport de passagers."

Deux jours pour se mettre d'accord

Deux jours de fermeture des frontières seulement ? Surtout deux jours qui doivent permettre aux pays membres de l'Union Européenne d'adopter une position commune sur le sujet.

La Brittany Ferries en très grande difficulté

Car la compagnie subit de plein fouet et depuis plusieurs mois, la crise du covid : "Depuis le 31 août, nous avons arrêté une grande partie de la flotte en transports de passagers, du fait de la quatorzaine britannique". Sans compter les difficultés induites par le Brexit : "C'est un coup dur qui dure depuis l'annonce du référendum le 26 juin 2016, on traîne depuis des volumes à la baisse tous les ans."

Et Jean-Marc Roué s'inquiète : "La situation de la compagnie continue à être de plus en plus dure. Brittany Ferries était en très très bonne santé avant le 17 mars 2020, aujourd’hui on est dans une très grande difficulté."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess