Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Creuse : elles ont lancé leur activité juste avant le confinement

-
Par , , France Bleu Creuse

La crise économique a pénalisé toutes les entreprises. Pour certaines s'ajoute une autre difficulté : ce sont celles et ceux qui ont lancé leur activité en 2020, juste avant le confinement. Rencontre avec deux Creusoises qui sont très heureuses de reprendre le travail depuis deux semaines.

De nombreux commerces, comme les librairies, ont du fermer pendant le confinement - image d'illustration
De nombreux commerces, comme les librairies, ont du fermer pendant le confinement - image d'illustration © Radio France - Jean-François Fernandez

C'est ce qu'on appelle un mauvais timing. Le début de l'année 2020 n'était pas le bon moment pour lancer son activité. Ce que, bien sûr, les artisans, les commerçants, les auto-entrepreneurs, qui se préparaient souvent depuis des mois, ne pouvaient pas deviner.

Une tatoueuse à l'arrêt

C'est le cas par exemple de Delphine Pluvinage. Originaire de Paris, la jeune femme s'est installée en Creuse il y a quatre ans. Brodeuse, elle s'est lancée dans le tatouage et a ouvert son salon, à Pontarion, dès le mois de janvier 2020. "Au début, je prévoyais d'ouvrir le 14 février, parce que j'aimais bien le symbole, mais j'avais beaucoup de demandes alors je me suis lancée dès janvier", raconte-t-elle. Elle rénove entièrement une pièce de sa maison, complètement séparée du reste du logement, pour accueillir ses clients. Elle achète le matériel, réalise les formations d'hygiène nécessaire... un important investissement.

Quand, à la mi-mars, le gouvernement décrète le confinement de tous les Français et la fermeture de tous les commerces non essentiels, c'était "le mauvais moment, se souvient-elle. J'avais un agenda bien rempli pour les semaines à venir. Et puis je viens d'ouvrir, il faut se faire connaître dans ce milieu. Ce n'était pas facile. J'ai quand même eu énormément de chance, les gens étaient très actifs sur les réseaux sociaux. Certains m'ont même dit que, grâce aux réseaux sociaux, vu qu'ils passaient beaucoup plus de temps sur leur portable, ils m'ont découvert grâce à ça. C'est le bon côté."

La tatoueuse de 23 ans est prudente, mais plutôt confiante pour la suite, car les clients étaient au rendez-vous dès la fin du confinement. Elle a pu reprendre son activité, avec de stricts mesures de sécurité pour éviter toute contamination.

La librairie ouverte pendant deux semaines seulement

Elodie Soulé, de son côté, a repris la librairies "Les Belles Images", à Guéret, seulement deux semaines avant le confinement, au début du mois de mars. Elle a profité de ce contretemps pour peaufiner sa réouverture : "j'ai vécu deux ouvertures, s'amuse la jeune femme, qui préfère prendre les choses avec philosophie. Donc j'ai vécu deux fois l'enthousiasme, la fièvre, le stress, l'énergie et la motivation... C'est presque un privilège !"

La librairie a pu rouvrir à la fin du confinement, le 11 mai dernier. Les clients étaient présents : certains sont venus chercher les commandes qu'ils avaient passé deux mois auparavant, d'autres ont découvert la librairie à cette occasion. "Pendant le confinement, je suis venue travailler tous les jours à la librairie. J'ai mis ce temps à profit pour affiner l'agencement de la librairie, j'ai commandé des livres..."

Élodie Soulé, librairies Les Belles Images

La librairie Les Belles Images est désormais ouverte du mardi au samedi, à côté de la place Bonnyaud à Guéret.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu