Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Creuse : L'hôtel-restaurant La Cazine en redressement judiciaire

-
Par , France Bleu Berry, France Bleu Creuse
Noth, France

Le placement en redressement a été acté fin novembre par le tribunal de commerce de Guéret, confirme la direction de l'hôtel-restaurant. L'établissement de Noth fait face à des dettes importantes, notamment après la perte de son étoile. Mais l'équipe dirigeante se montre confiante pour l'avenir.

L'hôtel-restaurant de La Cazine à Noth
L'hôtel-restaurant de La Cazine à Noth © Maxppp - Bruno Barlier

C'est l'hôtel-restaurant qui a demandé à être placée en redressement judiciaire, afin de faire face à des créances importantes, notamment une dette envers l'URSSAF. Un administrateur judiciaire a été nommé pour surveiller la gestion du site. Un plan de continuation devrait être acté à la fin du mois de janvier, lors d'un nouveau passage devant le tribunal de commerce.

Pour autant, "il n'est pas question de liquidation", affirme Gaël Nadaud de la direction du château, pas de fermeture en vue. Il s'agit justement de s'organiser pour éviter d'en arriver là. Les difficultés financières seraient liées au contre-coup des évènements d'il y a un an : le chef étoilé David Boyer a quitté le restaurant, l'étoile au Michelin a été perdue, ce qui a entraîné de gros changements (de chef, d'équipe, et -dans une moindre mesure- de clientèle). Gaël Nadaud précise : "les difficultés financières sont le résultat de l’étoile Michelin, en effet le standing que demande l’étoile et notamment en terme de masse salariale est énorme et c’est bien ce que la société paye aujourd’hui le passif de l’étoile Michelin et non pas la perte de l’étoile Michelin." Mais la direction de La Cazine est optimiste : Le château accueille plusieurs séminaires d'entreprise cette semaine, le restaurant est donc de nouveau rouvert jusqu'à dimanche, avant une fermeture annuelle jusqu'au 24 janvier. Ensuite l'établissement devrait accueillir au moins une douzaine de mariages.

Le manager Gaël Nadaud tient à préciser également que le domaine recouvre deux entités différentes :" le SAS Château de la Cazine représente l’hôtel et le restaurant, la société Halcyon Retreat représente le village et les investissements". Il affime que "cette société n’est pas du tout impactée par le redressement judiciaire".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu