Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Crise à l'hôpital : faible mobilisation au pique-nique citoyen de la CGT au CHNDS

-
Par , France Bleu Poitou

Une quinzaine de personnes a participé ce mercredi midi à un pique-nique citoyen organisé par la CGT à l'hôpital nord Deux-Sèvres de Faye-l'Abbesse.

La CGT organisait un pique-nique citoyen au CHNDS, à Faye-l'Abbesse, ce mercredi midi dans le cadre d'une journée nationale d'action
La CGT organisait un pique-nique citoyen au CHNDS, à Faye-l'Abbesse, ce mercredi midi dans le cadre d'une journée nationale d'action © Radio France - Noémie Guillotin

Faye-l'Abbesse, France

Ce n'était pas la mobilisation des grands jours au CHNDS. La CGT organisait ce mercredi midi un pique-nique citoyen sur le site de Faye-l'Abbesse. Une quinzaine de personnes a réponde à l'appel. Action menée dans le cadre d'une journée nationale de mobilisation après six mois de grève dans les urgences. 250 services sont en grève en France d'après le collectif Inter-urgences. 

Notre système de santé est en train de partir totalement à l'ouest", Claire, habitante du bocage

Claire, une habitante du bocage est là, avec son sandwich. "Notre système de santé est en train de partir totalement à l'ouest. Comment on va faire dans les prochaines années s'il n'y a plus personne pour soigner. Il faut dire stop ! C'est à nos politiques de réagir, ils ne vont pas laisser crever les gens du nord Deux-Sèvres".

Il faut un plan Marshall de la santé", Stéphane Dumoulin, CGT

Car les annonces de la ministre de la santé Agnès Buzyn en début de semaine ne suffisent pas pour Stéphane Dumoulin, secrétaire adjoint de la CGT au CHNDS. "750 millions on a l'impression qui c'est un gros chiffre mais si c'est pour prendre sur d'autres services, déshabiller Paul pour habiller Jacques, ce n'est pas une solution", commente ce représentant syndical. Et lance : "Il faut un plan Marshall de la santé d'au moins quatre milliards d'euros, équivalent au montant de l'impôt sur la fortune économisés par les plus riches".

"Qu'on oblige les médecins à venir en zone rurale", Jean-Michel Bernier, maire de Bressuire

Les élus du territoire étaient invités à participer. Patrice Pineau, le maire de Thouars, et Jean-Michel Bernier, le maire de Bressuire ont fait le déplacement. Pour Jean-Michel Bernier, "il y a un problème à la base. Les hôpitaux récupèrent n'importe quel malade qui pourrait être soigné autrement, ce que faisaient avant les médecins généralistes dans nos campagnes". Le maire de Bressuire estime qu'il faut "comme pour les profs, une nomination in situ, qu'on oblige à venir en zone rurale". Et regrette que les maisons de santé "n'aient pas été assorties de conditions, en particulier de permanences le week-end"

Choix de la station

France Bleu