Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Crise du porc : le marché au Cadran à nouveau reporté à lundi, en attendant une table ronde à Paris

vendredi 14 août 2015 à 15:32 France Bleu

La reprise de la cotation du porc du Marché porcin breton de Plérin n'a toujours pas repris, ce vendredi. Les différents acteurs de la filière attendent désormais la tenue d'une table ronde, prévue lundi au ministère de l'Agriculture à Paris. En attendant, les syndicats appellent au calme.

Le marché au Cadran de Plérin (illustration)
Le marché au Cadran de Plérin (illustration) © MaxPPP

Suspendue depuis lundi, la cotation du porc au marché au Cadran n'a toujours pas repris ce vendredi . Les deux principaux acheteurs, Cooperl et le groupe Bigard/Socopa, refusent toujours de payer le prix fixé par l'Etat, de 1,40€ le kilo.

Face à ce blocage, Stéphane Le Foll a annoncé l'organisation d'une table ronde : il "réunira ce lundi 17 août après-midi à Paris une délégation des acteurs du marché au Cadran de Plérin [dont les deux groupes qui refusent d'acheter, ndlr], ainsi que le Comité Régional Porcin et la Fédération Nationale Porcine ", a annoncé ce vendredi le ministère.

"Le ministre poursuit son objectif de trouver des solutions collectives à la situation sur le marché du porc breton".  — Ministère de l'Agriculture

Les syndicats appellent à suspendre les actions

Les différents acteurs du marché ont donc décidé de reporter la décision sur la reprise de la cotation du porc à Plérin (qui définit les prix du porc partout ailleurs en France) à lundi, après cette table ronde. "Cette table ronde va décider de la vie ou de la survie du Marché du porc breton (MPB) et évidemment, après ça, de la vie et de la survie de la filière porcine ", explique Daniel Picart, président du MPB.

En attendant lundi, les syndicats ont appelé au calme. "On avait prévu une action, mais il n'y aura pas d'action, on va attendre la table ronde" , explique Didier Lucas, président de la FDSEA des Côtes-d'Armor. Vendredi toutefois, à Caen, des agriculteurs ont déversé du fumier et des gravats devant les portes d'un Monoprix.