Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Crise sanitaire : les établissements thermaux dans le rouge

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Les établissements thermaux qui ont ouvert très peu de temps en 2020 affichent des baisses de chiffres d'affaire autour de 60%. C'est le cas à Vals-les-Bains, Neyrac et Saint-Laurent-les-Bains en Ardèche et Montbrun-les-Bains dans la Drôme.

La nouvelle piscine extérieure des thermes de Vals-les-Bains
La nouvelle piscine extérieure des thermes de Vals-les-Bains © Radio France - Pierre-Jean Pluvy

Comme les stations de sports d'hiver, c'est au tour des établissements thermaux de demander l'aide de l'Etat. Le conseil national des établissements thermaux ( CNET ) demande à l'Etat d'ouvrir le portefeuille à hauteur de 82 millions d'euros pour tenir la tête hors de l'eau des cent établissements thermaux de France.  "La situation est catastrophique" si l'on en croit Bernard Riac, vice-président du CNET et PDG du groupe Valvital qui gère les thermes de Montbrun-les-Bains dans la Drôme. 

Le groupe Valvital annonce une perte de chiffre d'affaire au-delà de 65%, pour l'année 2020. Et tous les établissements de cure font état de pertes similaires. Et c'est sans compter avec les emplois induits. Le groupe Valvital estime que les thermes de Montbrun-les-Bains dans les Baronnies qui emploient une quarantaine de salariés en pleine saison induit quatre cents emplois dans la région.  

Vals-les-Bains : des thermes rénovés et vides

Les syndicat intercommunal Sithère vient d'investir 15 millions d'euros pour la rénovation des thermes de Vals-les-Bains. Le gestionnaire avait pour objectif de doubler le nombre de curistes en cinq ans et de passer ainsi de 2500 à 5000. Un développement qui sera revu à la baisse, au moins pour l'instant décalé dans le temps. Une situation d'autant plus malheureuse que les thermes de Vals viennent d'obtenir l'agrément "rhumatisme", le sésame en matière de cure.  

"Lors de la réouverture durant l'été 2020, nous n'avons eu aucun cluster." - Stéphane Rennou, directeur des thermes de Vals-les-Bains

La direction des thermes de Vals explique qu'il n'y a eu aucun cas de covid au sein de l'établissement lors de l'été 2020 et que toutes les précautions sanitaires sont prises. Tous demande une aide financière alors que déjà des établissements indépendants sont en grande difficulté et surtout une réouverture. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess