Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Cristallerie Baccarat : "Il faut une vraie stratégie de développement " selon la présidente du Département

-
Par , , France Bleu Sud Lorraine

L'assemblée du conseil départemental de Meurthe-et-Moselle vote à l'unanimité ce mercredi 30 septembre, une motion pour la défense de la cristallerie Baccarat, placée sous administration provisoire depuis le 8 septembre alors que les propriétaires chinois et leurs créanciers sont en conflit.

Les élus du conseil départemental de Meurthe-et-Moselle se mobilisent pour soutenir l'usine Baccarat
Les élus du conseil départemental de Meurthe-et-Moselle se mobilisent pour soutenir l'usine Baccarat © Radio France - Mohand Chibani

Il faut sauver Baccarat ! Le conseil départemental de Meurthe-et-Moselle à Nancy vote à l'unanimité une motion pour la défense de la cristallerie Baccarat, fondée en 1764 et qui emploie encore 492 personnes sur son site historique. 

Pour afficher ce contenu Scribd, vous devez accepter les cookies Mesure d'audience.

Ces cookies permettent d’obtenir des statistiques d’audience sur nos offres afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus. 

Gérer mes choix

Baccarat est placée sous administration provisoire depuis le 8 septembre alors que les propriétaires chinois et leurs créanciers sont en conflit depuis plusieurs mois. Dans leur motion, les conseillers départementaux en appellent à l'Etat et au ministre de l'Economie Bruno Le Maire pour conforter l'enracinement de Baccarat en Meurthe-et-Moselle. 

La présidente du Département Valérie Beausert-Leick rappelle que l'entreprise gagne de l'argent, qu'elle a besoin d'investir mais que l'argent a été gaspillé notamment pour remercier l'ancienne direction générale en mars dernier. "Cet argent aurait dû être réinvesti notamment dans le four, four qui doit être refait, en tout cas reconfiguré complètement, et nécessite un investissement de quelques millions" selon Valérie Beausert-Leick, "Cet argent, il existait, il devait être réinvesti, donc il y a des choix qui sont faits aujourd’hui qui ne sont pas cohérents et qui surtout ne témoignent pas d'une vraie stratégie industrielle "insiste l'élue.

Des jeux capitalistiques qui nous dépassent inacceptables, selon Valérie Beausert-Leick 

Deux administrateurs ont été nommés pour diriger provisoirement la société et faire la lumière sur la situation financière de l'entreprise rachetée en 2018 par un groupe chinois, Fortune Fountain Capital, contre un chèque de 185 millions d'euros. Dans l'ordonnance qui place Baccarat sous administration provisoire, les juges ont indiqué que New Anchor Limited a lui-même été placé sous administration en juin  dernier à Hong-Kong, à la demande des créanciers. "Il faut que le gouvernement porte une vraie attention à sa politique sur ces fonds de pension qui fragilisent nos entreprises" alerte la présidente parce que "le marché existe, le savoir-faire est là, mais des jeux capitalistiques nous dépassent et ça c'est inacceptable". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess