Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Cueillette des pommes : des centaines d'emplois à pourvoir en Limousin

-
Par , France Bleu Limousin

La récolte des pommes, en Limousin, ne débutera que dans deux mois environ mais on recherche déjà des bras. Plusieurs centaines d'emplois sont à pourvoir, un forum dédié était organisé ce lundi à Brive.

Les producteurs recherchent des cueilleurs de pommes à deux mois de la récolte (image d'illustration)
Les producteurs recherchent des cueilleurs de pommes à deux mois de la récolte (image d'illustration) © Radio France - Louis de Bergevin

Brive-la-Gaillarde, France

Les producteurs de pommes recherchent beaucoup de bras ! Entre 3.500 et 4.000 cueilleurs sont nécessaires pour faire la récolte dans les vergers des producteurs de l'AOP Pomme du Limousin répartis de la Creuse à la Dordogne, en passant majoritairement par la Haute-Vienne et la Corrèze. Elle débutera dans environ deux mois, aux alentours du 10 septembre. Tous les ans, les postes ont du mal à être pourvu alors pour la première fois, un forum était organisé ce lundi à Brive pour mettre en relation des demandeurs d'emploi et des producteurs.

Environ 500 postes rien qu'au Pole Emploi de Brive

Au seul Pole Emploi de Brive, il y a environ 500 postes à pourvoir. De nombreuses autres offres sont aussi publiées en Haute-Vienne. Et ce, en plus des cueilleurs qui passent en direct avec les producteurs. " On fait parfois appel à de la main d'oeuvre étrangère pour pallier au manque " explique Françoise Besse, productrice et présidente de la coopérative Cooplim, car les producteurs peinent à trouver tous les bras nécessaires. " Il est difficile, localement, de trouver autant de gens disponibles en même temps " poursuit-elle. La rémunération des cueilleurs est légèrement plus élevée que le SMIC avec un coup de collier à donner, " on a trois semaines pour récolter les pommes sinon la qualité en pâtit alors les cueilleurs sont plutôt à 40h par semaine qu'à 35 ".

Des bus gratuits à disposition des cueilleurs

Pour résoudre les problèmes de déplacement des demandeurs d'emploi qui n'ont pas de moyen de transport, des bus gratuits (financés par divers partenaires) partent tous les matins de Tulle, Brive et Limoges vers les vergers rappelle Christine Leguerrier, responsable de l'équipe entreprise au Pole Emploi de Brive. " C'est un service plus pour les cueilleurs, pour leur permettre d'aller dans des endroits où les vergers sont excentrés. Ca permet en partie de pourvoir des postes ". Un nouveau forum dédié aura lieu fin aôut à Saint-Yrieix-la-Perche.