Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Et si Engie quittait la Corse? La CGT tire la sonnette d'alarme

mardi 19 juin 2018 à 21:21 Par Marion Galland et Alexandre Sanguinetti, France Bleu RCFM

L'ouverture du marché de l'énergie aux entreprises privées inquiète la CGT qui redoute des augmentations tarifaires, des pertes d'emploi ou même le départ d'Engie de Corse. Le conseil municipal de Bastia a voté une motion à l'attention du gouvernement.

L'ouverture du marché de l'énergie aux entreprises privées inquiète la CGT
L'ouverture du marché de l'énergie aux entreprises privées inquiète la CGT © Maxppp - Maxppp

Corse, France

Les salariés CGT d’Engie ont manifesté mardi après-midi devant la préfecture de la Haute-Corse à Bastia. Ils affirment qu’Engie, qui exploite les réseaux de gaz à Ajaccio et Bastia, envisage de quitter la Corse après l’annonce de la privatisation de l’entreprise, prévue dans le cadre de la loi la Pacte (Plan d'action pour la croissance et la transformation des entreprises), présentée hier en Conseil des ministres.

Hausse des tarifs et suppressions d'emplois

Selon le syndicat, 80 emplois sont directement menacés dans l’île et 250 à 300 emplois le sont indirectement. L’éventuelle reprise par une entreprise privée entraînerait une hausse des tarifs de 300 à 350 euros par client.

La CGT demande à l’État de désigner Engie pour exploiter le gaz de ville en situation de monopole en Corse.

Le syndicat a reçu l’appui du conseil municipal de Bastia qui s’est réuni mardi soir.

La motion du conseil municipal de Bastia - Aucun(e)
La motion du conseil municipal de Bastia - Ville de Bastia

Les élus ont adopté une motion relative à l'ouverture à la concurrence des marchés de l'énergie, une motion qui demande au gouvernement de mettre en place un système régulé et compensé pour la distribution gaz. Elle demande aussi la désignation d'ENGIE comme opérateur en situation de monopole pour le gaz de ville à Bastia. « C’est important pour nous que les élus soutiennent notre démarche qui est de sauver le service public de l’électricité et du gaz » a déclaré Xavier Nesa, le secrétaire général de la CGT Énergie Corse à l’issue de ce conseil municipal. « Il faut faire en sorte que les tarifs n’explosent pas, c’est le danger, et également sauver les emplois ».   

Xavier Nesa, CGT énergie Corse, " il faut sauver les emplois"