Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Dans l'Eure, la réparation des ponts coûte une fortune aux Intercommunalités

La communauté de communes de Bernay a dû faire face à la fragilisation de deux ponts. Un investissement financier conséquent, d'autant plus qu'elle ne dispose d'aucune aide de l'État pour ce type de travaux.

Le pont de Brionne ne sera pas rouvert à la circulation avant 2020
Le pont de Brionne ne sera pas rouvert à la circulation avant 2020 - Intercom de Bernay

Eure, France

Un an après la tragédie de Gênes, en Italie, qui avait fait 43 morts, la question de l'entretien des ponts se pose en Normandie. Le sénateur eurois, Hervé Maurey, président de la mission d'information sur la sécurité des ponts, avait d'ailleurs demandé au gouvernement de débloquer un milliard d'euros pour leur entretien. Un coup de pouce financier dont aimerait bénéficier l’Intercommunalité de Bernay, dans l'Eure, où deux ponts ont été fragilisés pendant les crues de juin 2018. 

Près d'un million d'euros de travaux 

En juin 2018, la Risle déborde et cause d'importants dégâts. L'un des ponts de Brionne, en briques, est fortement endommagé. "Il s'agissait de la seule route pour rejoindre l'île où se trouvent la déchetterie, deux entreprises et la station d'épuration", précise Stéphanie Dubs, directrice déléguée au services techniques de la communauté de communes de Bernay. Un pont provisoire a été installé en attendant la destruction puis la reconstruction du pont. Le coût total de toutes ces mesures avoisine les 600 000 euros, soit la moitié du budget annuel consacré aux 75 communes pour ce type de travaux. 

Ce financement étant difficile à supporter pour l'intercommunalité de Bernay, les travaux à Brionne commenceront seulement l'année prochaine. D'autant plus qu'elle vient juste de terminer, cet été, la consolidation d'un autre pont, celui de Beaumontel pour environ 300 000 euros. L'un de ses piliers s'était affaissé également pendant les crues de 2018. 

Aucune aide de l'État

"On paye les travaux grâce à des emprunts, puisque l’intercommunalité n'a pas suffisamment de fonds propres pour engager des sommes pareilles", déplore Stéphanie Dubs. Aucune répercussion fiscale sur les habitants de la communauté de communes n'est à prévoir cependant. 

Stéphanie Dubs, directrice déléguée au services techniques de l'Intercommunalité de Bernay

Les élus ont fait remonter leur demande au gouvernement afin d'obtenir de l'aide. "Auparavant les services de l'État faisaient un diagnostic des ouvrages d'art et nous remettaient un rapport. Ce sont des missions qu'ils ont malheureusement arrêté. Aujourd'hui, il y a vraiment un enjeu d'avoir un budget pour entretenir nos ponts"

L'Intercommunalité gère près de 80 ponts et estime qu'une dizaine devraient être rénovés dans les prochaines années. "Si on attend trop elles pourront coûter très cher", assure Stéphanie Dubs. Des diagnostics ont été lancés en juin