Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La justice ordonne aux anti-GDE de libérer l'entrée du centre de stockage de déchets de Nonant-le-Pin

-
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne)
Nonant-le-Pin, France

Ils occupaient depuis lundi l'entrée du site GDE de Nonant le Pin. Les opposants au centre de stockage de déchets industriels vont devoir quitter les lieux. La justice donne raison à l'industriel...

Au loin, la décharge industrielle de GDE à Nonant-le-Pin, dont l'accès est bloqué.
Au loin, la décharge industrielle de GDE à Nonant-le-Pin, dont l'accès est bloqué. © Radio France - - Jean-Baptiste Marie

La justice ordonne aux anti-GDE de libérer l'entrée du site

Depuis lundi, les opposants à Guy Dauphin Environnement (GDE)  interdisaient  à tous les camions de pénétrer  dans le centre de stockage de déchets industriels  de Nonant le Pin dans l'Orne. Des opposants mécontents d'une décision de justice autorisant l'exploitation du site. 

Nouveau coup dur pour eux et victoire donc pour GDE puisque cette fois-ci, le tribunal de Grande Instance d'Argentan ordonne  aux opposants de quitter l'endroit sous peine d'une astreinte de 500 euros par jour et par personne. La justice autorise  même le recours à la force publique si besoin. 

Recours inutile puisqu'au vu des risques encourus, les bloqueurs devaient quitter le site d'eux-mêmes ce vendredi soir . Ils se disent scandalisés par cette décision et  étudient  de nouvelles actions en justice pour ne  pas en rester là.

Une victoire pour GDE

De son côté , Hugues Moutouh le directeur général de GDE ne cache pas sa satisfaction de voir "le droit enfin appliqué"  mais pas  question pour lui  de crier victoire trop vite. Il a confié à France Bleu Basse Normandie se montrer  "prudent par expérience" 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess