Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Dans l'Yonne, des fonctionnaires se retrouvent payés à ne rien faire

-
Par , France Bleu Auxerre

Depuis le début du mois, dix fonctionnaires de la communauté de communes Yonne nord sont payés à ne rien faire. Ils étaient jusqu'ici affectés à la collecte des ordures ménagères qui est privatisée depuis le 1er janvier 2020.

Les fonctionnaires chargés des ordures ménagères n'ont majoritairement pas souhaité travailler pour l'entreprise privée, Sepur, qui a remporté le marché public
Les fonctionnaires chargés des ordures ménagères n'ont majoritairement pas souhaité travailler pour l'entreprise privée, Sepur, qui a remporté le marché public © Radio France - Philippe Paupert

Depuis le 1er janvier 2020, c'est la société Sepur qui collecte les ordures ménagères des 23.000 habitants de la Communauté de communes Yonne nord. Les agents qui étaient jusqu'ici chargés de cette mission n'ont majoritairement pas acceptés d'être réembauchés par l'entreprise. Résultat, cela ressemble à un mauvais calcul pour la collectivité.

Une privatisation qui pourrait s'avérer bien coûteuse

Le 4 novembre dernier, le conseil communautaire vote précipitamment la privatisation du ramassage des ordures pour cinq ans. Objectif, réaliser 80.000 euros d'économie par an. Ce n'est pas négligeable pour une collectivité en déficit. Ce jour-là, le maire de Vinneuf alerte sur le risque financier encouru si les agents refusent de rejoindre le privé. 

"Momentanément privés d'emploi"

La crainte était fondée, dix agents sur quatorze préfèrent rester fonctionnaires. Soit une surcharge financière de 260.000 euros par an pour la communauté de communes Yonne nord. Les dix agents devraient être placés en sureffectif avec le statut de "fonctionnaire momentanément privé d'emploi". Une situation qui peut durer un an avec un salaire à taux plein

Pris en charge par le centre de gestion des fonctionnaires

Ils seraient ensuite être pris en charge par le centre de gestion d'Auxerre et ne pourront pas refuser plus de deux offres d'emploi au risque d'être licenciés.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu