Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Dans l'Yonne, des artisans éligibles au label "Boulanger de France"

-
Par , France Bleu Auxerre

"Boulanger de France", c'est un nouveau label que vient de lancer la Confédération nationale de la boulangerie pâtisserie. Objectif : se démarquer des boulangeries industrielles qui détiennent aujourd'hui en France 45% du marché. Dans l'Yonne, on compte un peu plus de 200 boulangeries artisanales.

Pour obtenir le label, il faudra faire son pain sur place de A à Z, ainsi que la pâtisserie, les viennoiseries et les produits salés
Pour obtenir le label, il faudra faire son pain sur place de A à Z, ainsi que la pâtisserie, les viennoiseries et les produits salés © Maxppp - .

Yonne, France

Le secteur de la boulangerie pâtisserie dans son ensemble représente aujourd'hui en France environ 130.000 emplois dans près de 33.000 commerces. Dans les années 1960, le pays dénombrait environ 50.000 fournils. Dans l'Yonne, on en comptait 285 il y a une dizaine d'années, un peu plus de 200 aujourd'hui. Ce label est donc nécessaire à la survie des boulangeries selon Dominique Anract, originaire de Villeneuve-sur-Yonne et président de la confédération nationale de la boulangerie-pâtisserie. 

" Aujourd'hui on a une concurrence, notamment dans les grandes surfaces, qui fait juste le pain, mais pas la pâtisserie ni la viennoiserie. Avec des offres de trois baguettes achetées, trois baguettes offertes. Alors un artisan qui fait son pain, les croissants, les tartes salées et qui accueille des apprentis, qui vont faire perdurer le métier, et bien tout ça, il faut que ce soit fléché. Et grâce au label Boulanger de France on pourra associer le respect du métier au savoir faire."

Dominique Anract, originaire de Villeneuve-sur-Yonne est le président de la confédération nationale de la boulangerie-patisserie.

Un label pour faire la différence entre des artisans boulangers adeptes du fait maison et les industriels

Alexis a 24 ans  avec sa compagne Marion ils ont repris la boulangerie de la rue du temple à Auxerre en mai dernier. Tout les produits vendus dans leur boulangerie sont fabriqués sur place. "Ce label là, il est intéressant, car il fait vraiment la différence entre l'artisan qui fait tout chez lui et les industriels. Il faut que les choses soient claires et qu'on ne trompe pas les consommateurs. " 

Alexis a repris en mai dernier la boulangerie située rue du Temple à Auxerre. Chez lui , tout est fait maison - Radio France
Alexis a repris en mai dernier la boulangerie située rue du Temple à Auxerre. Chez lui , tout est fait maison © Radio France - Damien Robine

Reportage

9000 postes à pourvoir en boulangerie pâtisserie 

Ce label, dont l'obtention sera conditionnée au contrôle d'un organisme certificateur, prévoit aussi que les artisans s'engagent dans une   démarche de tri des déchets, de dons des invendus à des associations. Avec ce label, la Confédération de la Boulangerie espère aussi susciter des vocations : selon elle près de 9000 postes sont à pourvoir en boulangerie pâtisserie.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu