Économie – Social

Dans la Creuse, le syndicat Force Ouvrière rejoint la CGT pour la manifestation de ce mardi contre les ordonnances

Par Hugo Charpentier, France Bleu Creuse lundi 11 septembre 2017 à 17:10

Sébastien Trocellier, secrétaire général de Force Ouvrière dans la Creuse.
Sébastien Trocellier, secrétaire général de Force Ouvrière dans la Creuse. © Radio France - Hugo Charpentier

Dans la Creuse, le syndicat Force Ouvrière a décidé de braver les consignes de la fédération nationale et de Jean-Claude Mailly. Les militants FO vont donc bel et bien manifester ce mardi contre les ordonnances reformant le code du travail.

Comme dans une soixantaine d'union départementales, en Creuse, le syndicat Force Ouvrière a décidé de braver les consignes de la fédération nationale et de Jean-Claude Mailly. Les militants FO vont donc bel et bien manifester ce mardi contre les ordonnances reformant le code du travail. La décision a été prise lors d'un vote à l'unanimité qui s'est déroulé en fin de semaine dernière par le bureau départemental de Force Ouvrière.

Continuer le combat

Son secrétaire général, Sébastien Trocellier, assume sans complexe cette décision. Il doit d'ailleurs rencontrer Jean-Claude Mailly à Paris à la fin du mois et il en profitera pour expliquer le choix de défiler aux cotés de la CGT : "La situation dans la Creuse est inquiétante avec la perte de beaucoup d'emplois. En étant syndiqué et secrétaire général, je fais ce qui me semble être important pour la Creuse". Pour Sébastien Trocellier, il s'agit également d'être cohérent après avoir passé plusieurs mois dans la rue contre la loi Travail : "Nous continuons notre combat comme l'année dernière".

"Ce n'est pas une guerre contre notre confédération. Mais nous, nous avons décidé de nous battre contre ces ordonnances" Sébastien Trocellier, secrétaire général FO de la Creuse.

Sébastien Trocellier, secrétaire général FO de la Creuse

Des drapeaux Force Ouvrière seront donc présents ce mardi lors des différentes mobilisations qui auront lieu dans le département. Le matin d'abord, avec deux manifestations à Aubusson devant la mairie, ainsi qu'à la gare de la Souterraine. L’après midi, un rassemblement est prévu à 15 heures devant la préfecture de Guéret.